Comment faire un crédit hypothécaire en Belgique ?

1591
Partager :

Si vous avez dans l’idée d’acheter un bien ou de faire construire une maison en Belgique, alors vous devrez impérativement passer par un crédit hypothécaire. Or, avant de vous lancer, il est tout de même nécessaire de faire le point sur votre dossier et surtout, de simuler le montant de votre prêt. Et si vous êtes à la recherche d’un outil simple et pratique pour vous faire une idée, c’est par ici que ça se passe !  

Acheter une maison en Belgique

Pour la construction ou l’achat d’une maison en Belgique, et à moins que vous n’ayez une épargne conséquente, il faudra passer par un crédit hypothécaire. Ici, gardez tout de même à l’esprit que l’organisme prêteur disposera d’une hypothèque sur le bien qui lui permettra de le vendre pour se rembourser en cas de défaut de paiement de la part de l’emprunteur. C’est donc un projet à réfléchir avec soin et surtout, qu’il ne faudra pas hésiter à simuler avant.

A lire également : Comment choisir votre avocat en droit de la construction ?

C’est la raison pour laquelle, vous aurez tout intérêt à passer par ce courtier spécialisé qui met à votre disposition un simulateur de crédit gratuit. Ainsi, en ligne, il vous suffit d’entrer le montant à demander pour vous faire une première idée des mensualités à prévoir. Cela vous permet de juger de vos capacités de remboursement mais surtout, d’avoir une meilleure idée sur les taux d’intérêt et la durée. 

Les frais à prévoir !

À côté de votre crédit hypothécaire en Belgique, il faudra également penser à un certain nombre de frais à prévoir dans l’enveloppe. Ici, on pense notamment aux honoraires de votre notaire mais également, au droit d’hypothèques. Entreront également en ligne de compte les droits d’écriture au registre des hypothèques ainsi que les honoraires du conservateur des hypothèques. Par ailleurs, sachez qu’il est fortement conseillé de passer par une assurance pour votre prêt immobilier.

Lire également : Comment bien gérer son patrimoine immobilier ?

En effet, en cas d’invalidité ou de décès, cela permettra de couvrir le montant du crédit et de protéger vos proches. Enfin, si vous êtes à la recherche d’une solution simple et rapide, sachez que des spécialistes peuvent également vous proposer des emprunts pouvant aller de 20 000 € à 100 000 €. Simple, pratique, il vous suffit de passer par le simulateur gratuit avant de faire directement votre demande en ligne en remplissant votre dossier. 

Les différentes options de crédit hypothécaire en Belgique

En Belgique, il existe plusieurs types de crédits hypothécaires qui peuvent répondre à vos besoins et à votre profil emprunteur. Voici les principales options :

C’est le type de crédit hypothécaire le plus courant en Belgique. Il s’agit d’un prêt amortissable sur une durée allant généralement jusqu’à 25 ans. Vous remboursez chaque mois une partie du capital emprunté ainsi que les intérêts correspondants.

Dans ce cas, vous bénéficiez d’un taux d’intérêt fixe pendant toute la durée du prêt, quelle que soit l’évolution des taux sur le marché. Cette formule est souvent privilégiée pour sa sécurité et sa prévisibilité quant au montant des mensualités.

Ici, contrairement au précédent, votre taux d’intérêt peut varier selon l’évolution des indices (Euribor par exemple). Le coût total du crédit sera donc moins facilement prévisible mais cette option peut se révéler intéressante si vous pensez pouvoir bénéficier de baisses conséquentes dans les années à venir.

Pour terminer avec ces différentes solutions en matière de crédit hypothécaire en Belgique : il y a aussi un choix mixte entre les deux types précédents : ce sont les fameuses offres appelées ‘prêts à taux mixte‘. C’est une version hybride entre le prêt hypothécaire à taux fixe et variable, où vous profitez d’un taux d’intérêt fixe pendant une partie de la durée du prêt avant qu’il ne passe en mode variable. Cette solution peut s’avérer intéressante pour les emprunteurs qui souhaitent bénéficier des avantages des deux types de crédits.

Il faut bien comparer ces différentes options avant de faire votre choix, mais aussi prendre conseil auprès d’un expert comme un banquier ou un courtier en crédit immobilier.

Les critères d’admissibilité pour un crédit hypothécaire en Belgique

Pour être admissible à un crédit hypothécaire en Belgique, vous devez remplir plusieurs critères. Voici les principaux éléments qui seront pris en compte par votre banquier ou courtier immobilier lors de l’étude de votre dossier.

La première condition est d’avoir une source de revenus suffisante pour rembourser le prêt. Il peut s’agir d’un salaire, d’une rente ou encore des bénéfices d’une activité indépendante. Le montant mensuel que vous devrez consacrer au remboursement ne doit pas dépasser 1/3 du revenu disponible net (après impôts).

Il faut que vous soyez majeur et domicilié en Belgique depuis au moins trois ans afin d’être considéré comme résident belge. Les étrangers non-résidents peuvent aussi obtenir un crédit hypothécaire mais les conditions sont souvent plus strictes dans ce cas-là.

Votre taux d’endettement est aussi un facteur clé dans la décision finale de la banque : elle vérifiera si votre capacité financière permettra le paiement régulier des mensualités et ainsi assurer la sécurité du prêt accordé.

Un autre critère important est celui du capital propre que vous pouvez apporter lors de l’emprunt : cela donnera une idée aux institutions financières sur vos antécédents et compétences financières pouvant jouer en faveur pour leur accorder leur confiance • ceci inclut notamment vos épargnes personnelles mais aussi celles issues des dons familiaux (hors héritages) et intergénérationnels.

La banque va vérifier votre historique de crédit pour s’assurer que vous n’avez pas eu d’antécédents d’impayés ou de retards dans vos remboursements précédents. Cela lui permettra d’évaluer votre fiabilité à honorer l’emprunt.

Si vous souhaitez faire un crédit hypothécaire en Belgique, vous devez préparer minutieusement votre dossier et remplir tous ces critères pour augmenter vos chances de réponse positive. N’hésitez pas non plus à prendre conseil auprès d’un expert du domaine afin qu’il puisse vous assister tout au long du processus.

Partager :