Quelles sont les questions les plus importantes à poser à votre courtier immobilier ?

19
Partager :

Une fois que vous avez décidé de vous adresser à un courtier immobilier, que vous l’ayez recherché en ligne ou qu’il vous ait été recommandé par un ami, la véritable chasse aux prêts immobiliers commence, et vous combinez vos efforts pour réduire la liste des meilleures options disponibles. Cependant, il ne s’agit pas seulement de trouver un expert pour vous aider dans vos démarches pour obtenir un prêt immobilier, mais aussi de savoir comment les orienter pour qu’il vous guide au mieux. Poser les bonnes questions, c’est plus que couvrir le terrain. Cela garantit que vous et votre courtier êtes sur la même longueur d’onde et vous permet de savoir si le prêt immobilier qu’il vous a recommandé répond vraiment à vos besoins. 

Voici les questions les plus importantes à poser à votre courtier lorsque vous cherchez à obtenir un prêt immobilier compétitif. 

A découvrir également : Prêt pour investissement locatif, quelles sont les meilleures options ?

Quelle est votre expérience en tant que courtier immobilier ?

Comme vous vous adressez à un expert pour vous aider à prendre des décisions financières importantes et vous orienter dans l’obtention d’un crédit, il est essentiel qu’il soit légalement autorisé à le faire. N’hésitez pas à le lui demander, et aussi à vous renseigner sur la durée de son activité, car cela vous donnera une indication de ses compétences et de ses expériences. 

Quels sont les autres frais à payer pour un prêt au logement ? 

La valeur totale du prêt, le taux d’intérêt et les remboursements mensuels sont les chiffres clés sur lesquels vous vous concentrez au départ. Mais il y a aussi d’autres frais que les emprunteurs ne connaissent peut-être pas au départ, mais dont ils doivent être informés pour éviter que des frais imprévus n’apparaissent plus tard. Ces frais supplémentaires peuvent inclure : 

A voir aussi : Comment bien choisir sa SCPI

  • les frais de dossier ;
  • les frais d’évaluation ;
  • les frais de cession ;
  • les frais de traitement ;
  • les frais gouvernementaux tels que le droit de timbre, l’assurance du prêteur, les frais de tenue de compte du prêteur, les frais de changement de compte et d’autres frais de compte courant. 

Quelle est la procédure pour obtenir un prêt puis un bien immobilier ? 

Il est important de comprendre les différentes étapes inhérentes à l’obtention d’un prêt puis à la sécurisation d’un bien avec celui-ci. La connaissance des étapes à suivre et des démarches juridiques et administratives à entreprendre vous permet de mieux comprendre vos responsabilités financières permanentes et la meilleure façon de devancer les autres acheteurs lorsque la concurrence est forte. Si vous avez fait équipe avec un courtier pour obtenir un prêt, il existe d’autres experts que vous devrez également embaucher, tels qu’un avocat ou un géomètre. 

Quel sera le montant de mon acompte ? 

Il est important de le découvrir le plus tôt possible, car cela vous aidera à déterminer le temps qu’il vous faudra pour épargner et pour mettre en oeuvre un plan d’épargne stratégique. 

Que signifient les différents taux ? 

Il existe un certain nombre de conditions de taux d’intérêt différentes auxquelles il faut se familiariser, telles que les prêts à taux fixe, à taux variable, les prêts à intérêt unique et les prêts à faible taux d’intérêt, pour n’en citer que quelques-unes. Il existe également un taux de garantie, si vous choisissez de ne pas payer l’assurance du prêteur. Il est important de connaître cela car il déterminera vos remboursements mensuels et le coût total de votre prêt. 

Comment fonctionne le refinancement si jamais je voulais suivre cette voie ? 

La prospective est importante dans un monde où tant vos conditions de vie que le marché peuvent subir des changements parfois incontrôlables. Si, à un moment donné, vous trouvez un prêt immobilier plus compétitif ou si vous ne pouvez pas continuer à rembourser votre prêt immobilier actuel, vous avez la possibilité de refinancer votre prêt. En d’autres termes, vous pouvez changer de prêteur et de formule de prêt immobilier. Le refinancement a sa propre procédure et ses propres frais. Il est avantageux de s’y habituer très tôt, afin de pouvoir comprendre où l’on peut aller si l’avenir l’exige. 

Dois-je regrouper mes prêts en un seul ?

S’engager dans un prêt conditionné peut être bénéfique et vous faire économiser de l’argent, mais seulement si vous comprenez comment vous pouvez en bénéficier et quand vous ne devez pas vous aventurer dans cette voie. Ce système regroupe en un seul tous vos prêts : cartes de crédit, prêts personnels et prêts immobiliers. Toutefois, il y a certains éléments à prendre en compte avant de le faire, et un courtier peut vous expliquer les avantages et les inconvénients d’un tel arrangement en fonction de votre situation financière. 

Combien de prêteurs représentez-vous ? 

Un courtier passe au crible une poignée de prêteurs sur le marché pour trouver celui qui vous propose l’offre de prêt la plus adaptée à vos besoins. Par conséquent, en sachant quels prêteurs un courtier représente et combien, vous serez mieux informé du nombre d’options dont vous disposez. Et bien sûr, si vous n’êtes pas satisfait des options du courtier, vous avez le droit de vous adresser à un autre courtier dont les activités peuvent être liées à des prêteurs supplémentaires et variables. 

Quels documents dois-je fournir ? 

Il existe d’innombrables cas ou l’approbation du prêt immobilier et le règlement du prêt ont été retardés en raison de l’absence de documents, surtout lorsqu’il y en a une pléthore à signer et à présenter au cours des différentes phases de l’achat. Assurez-vous de faire rédiger par votre courtier une liste de tous les documents que vous devrez obtenir et signer non seulement pour obtenir le prêt, mais aussi pour l’ensemble du processus d’achat. 

Pourquoi ce prêt me convient-il ? 

Les courtiers sont des experts dans le domaine, mais au bout du compte, vous devez être celui qui est le plus à l’aise et le plus satisfait du prêt qu’ils vous ont recommandé. Vous devez également comprendre clairement les raisons qui vous poussent à signer un prêt : ses avantages, ses coûts et ses risques. 

Demandez au courtier d’expliquer pourquoi il estime que le prêt est le mieux adapté à vos besoins et à votre situation financière. Demandez-lui également d’évoquer les cas où le prêt ne vous conviendrait pas, puis exprimez ouvertement vos propres opinions ou préoccupations concernant le prêt et les conseils du courtier. Cela fait partie du processus de sélection et de tri. 

Dans l’idéal, un courtier et un emprunteur doivent travailler ensemble, de manière constructive et transparente, pour trouver un prêt immobilier compétitif et en tirer parti. En posant les bonnes questions, l’emprunteur ne fera que vous mettre sur une base financière stable et vous aidera à contrôler votre prêt immobilier pendant toute sa durée. Obtenir des conseils de première main et l’avis d’un expert vous permettra également de dissiper toute confusion, d’éviter les imprévus financiers et de naviguer plus facilement vers l’acquisition de votre première maison.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!