Comment connaitre son bonus assurance auto ?

62
Partager :

Le Coefficient de Réduction Majoration (CRM), encore appelé « bonus assurance auto » ou bonus-malus est un quotient déterminant le montant d’une cotisation d’assurance. Élément clé en assurance automobile, il figure en général sur le relevé d’information de tout souscripteur d’un contrat d’assurance de voiture. Notez que son fonctionnement, ainsi que son calcul s’effectuent d’une façon assez particulière. Si vous vous demandez comment déterminer votre bonus assurance auto, voici comment vous y prendre pour y parvenir.

Le bonus assurance auto : ce qu’il faut savoir

Le bonus assurance auto est un système de majoration ou réduction du montant de la cotisation d’assurance automobile. Il s’agit en réalité d’un coefficient qui s’applique généralement au tarif d’assurance. L’opération s’exécute par l’assureur et son processus reste le même, peu importe la compagnie. Le coefficient pour le bonus assurance de voiture est fixé par échéance annuelle. Il est ajusté au montant de la prime d’assurance par l’assureur, et ce, après la date anniversaire du contrat de l’assuré.

A lire également : Où se trouve le numéro de contrat d'apprentissage ?

Sachez que pour une raison ou une autre, un assuré peut décider de résilier son contrat d’assurance ou opter pour la souscription d’une nouvelle police. Dans l’un ou l’autre de ces deux occurrences, le souscripteur devra fournir l’information concernant son bonus assurance auto à son nouvel assureur. Sans cela, le contrat d’assurance reste invalide.

Connaître son bonus assurance auto : comment faire ?

Le coefficient de réduction majoration (CRM) est généralement inscrit sur le relevé d’information de tout assuré. Si vous souhaitez en prendre connaissance, il suffit de vous adresser à votre compagnie d’assurance. En général, ledit relevé est fourni par échéance annuelle. Cependant, vous pouvez y accéder à n’importe quel moment sans forcément attendre l’envoi annuel. Une fois la demande faite à votre assureur, celui-ci se chargera de vous fournir votre relevé d’information auto en un laps de temps.

A lire également : Assurance auto : le point sur le système bonus-malus

Le document comporte généralement le résumé d’éventuels sinistres que vous auriez pu avoir au cours de l’année, ainsi que les bonus ou malus qui en découlent. Il comprend donc toutes informations relatives à votre contrat d’assurance, votre profil de conducteur, de même que vos antécédents. Si vous êtes un usager responsable, le bilan bonus-malus envoyé par l’assureur est le plus souvent presque vierge. Néanmoins, votre bonne conduite sera mise en avant.

Si vous ignorez ce qu’est un bonus-malus, notez qu’en assurance auto, il s’agit d’un coefficient servant à encourager ou réprimer l’attitude d’un conducteur au fil des années. Il est utile d’en prendre régulièrement connaissance, car selon les circonstances, l’assuré peut subir une hausse ou une baisse du montant de la cotisation.

Il convient par ailleurs d’ajouter que ce document suit le conducteur même en cas de changement d’assureur. Dans une telle circonstance, l’assuré devra en faire la demande à l’assureur qu’il souhaite quitter afin de le présenter à sa nouvelle entreprise d’assurance. Le souscripteur a l’obligation d’envoyer le document dans un délai maximum de 15 jours, après la résiliation du contrat d’assurance auto.

Quelle est la prime prévue pour le bonus assurance auto ?

La prime annuelle sur une assurance auto varie souvent en fonction de la valeur du coefficient de réduction majoration. Ainsi, lorsque le CRM a une valeur inférieure à 1, la prime annuelle sur l’assurance est réduite. La cotisation de référence sera donc payée sur la base de ce taux de réduction. Dans le cas où le coefficient est égal à 1, le montant de la cotisation de référence ne connaît aucune modification. Lorsqu’en revanche, cette valeur est supérieure à 1, la prime annuelle est majorée. Le montant de la cotisation de référence augmente alors dans cette condition.

À titre illustratif, lorsque votre cotisation de référence est équivalente à 200 euros et que votre coefficient bonus-malus est de 1, votre prime annuelle reste constante. Vous payerez donc les 200 euros comme cotisation. Si le coefficient bonus-malus est de 0.5, la cotisation est divisée en deux et vous cotiserez en conséquence 100 euros. Lorsque votre coefficient bonus-malus est de 1.25, votre cotisation augmente d’un quart. Vous débourserez dans ce cas 250 euros pour l’acquittement de la cotisation de référence.

Comment s’effectue le calcul du bonus assurance auto ?

Le coefficient de réduction majoration est calculé par l’assureur en fonction de l’historique de l’assuré. Pour ce faire, les antécédents d’assurance de ce dernier sont pris en compte. L’opération s’accomplit en faisant la multiplication du dernier coefficient de l’assurance par 0.95, soit une marge de 5 % de réduction. Notez que le coefficient de bonus-malus maximal auquel peut prétendre tout assuré est de 0,5. Il faudra néanmoins noter qu’il faut 13 années d’assurance pour atteindre ce coefficient.

Par ailleurs, il y a une majoration qui s’établit en fonction du niveau de responsabilité de l’assuré en cas de dommages. Ladite majoration est souvent multiplicative et non additionnelle. Le bonus assurance auto est généralement plafonné à 3.5. Ce qui équivaut à une majoration maximum de 400 % sur la prime de départ. Il est cependant à noter que les tarifs des assurances auto temporaires ne se fondent pas sur le coefficient de bonus-malus. Ce type de solutions d’assurance automobile ne fournit donc pas de relevé d’information.

Partager :