Pourquoi souscrire une assurance habitation en colocation ?

36
Partager :

La quasi-totalité des assurances n’a qu’un seul but, protégez le client et ses proches. C’est également le cas d’une assurance habitation en colocation. De nombreux assureurs proposent ces offres. Certains propriétaires exigent l’attestation d’assurance habitation en colocation avant de conclure définitivement le bail.

Est-ce obligatoire d’avoir une assurance habitation en colocation ?

Normalement, l’assurance habitation en colocation est obligatoire pour tous les colocataires. La loi oblige les locataires à assurer leurs logements, qu’ils vivent seuls ou en groupe. En termes de garanties, il n’y a pratiquement pas de différences entre un contrat d’assurance habitation colocation et un contrat d’assurance habitation simple. On vous recommande particulièrement les contrats multirisques habitations pour une couverture optimale.

A lire aussi : Comment choisir une assurance-vie ?

Toutefois, tous les colocataires n’ont pas besoin de disposer de cette assurance. Si l’un d’entre eux souscrit, la loi est déjà respectée. Par contre, la responsabilité de chaque colocataire est engagée en cas de sinistre, chacun sera responsabilisé proportionnellement au loyer qu’il paie. C’est pour cette raison qu’il est conseillé que tous les colocataires souscrivent à l’assurance bien que ce ne soit pas une obligation.

Colocation et différents types d’assurance habitation

Le contrat peut varier selon deux principaux cas.

A lire en complément : BTP : faut-il de l'expérience pour être assuré ?

Le cas du bail individuel

Ici, on considère que chaque colocataire a signé son propre bail. Chacun est donc libre d’opter pour le contrat de son choix, selon son budget et ses besoins. Les colocataires n’ont pas à tenir compte des spécificités des contrats des uns et des autres. Vous êtes libre de choisir votre compagnie d’assurance. Mais, si vous souscrivez auprès de différentes compagnies, vous serez confronté à des difficultés en cas de problèmes. Des litiges peuvent naître entre les compagnies en ce qui concerne les prises en charge. L’idéal serait donc de tout souscrire auprès d’un seul et même assureur.

Colocation et bail commun

Dans ce cas, il y a un seul contrat de bail pour tout le logement. Un seul colocataire se chargera de souscrire au contrat d’assurance. Ce dernier est libre de déclarer les cosignataires. Une fois déclarés, ces derniers seront pris en charge en cas de sinistre. Cette possibilité est uniquement offerte si le bail est global.

Les garanties pour une assurance colocation

Certaines garanties sont indispensables et vous permettent de jouir d’une bonne protection en cas de sinistre. La garantie des risques locatifs est indispensable. Il couvre les logements contre le vol, les incendies et les dégâts des eaux. Un seul colocataire peut souscrire à cette garantie. Il y a également la garantie responsabilité civile qui concerne tous les colocataires. Ils doivent obligatoirement tous y souscrire sans exception. Cette garantie vous permet de couvrir les dommages corporels ou matériels que vous causez chez une tierce personne. Si un incident émanant de vous affecte d’autres logements par exemple, il est possible que cette garantie soit utilisée pour la prise en charge de vos voisins.

On recommande également aux colocataires de souscrire à une garantie dommages aux biens. Elle sert à protéger le bâtiment ainsi que les équipements qui s’y trouvent en cas de sinistre. Dans ce genre de situation, vous devriez estimer les biens de chaque locataire. Si les différences sont importantes, il est mieux que chaque personne souscrive à son contrat d’assurance. Chacun pourra inclure les garanties selon ses biens sans s’imposer aux autres.

En dehors de ces garanties essentielles, il y a des protections optionnelles. On a par exemple la garantie cambriolage. C’est souvent une garantie automatiquement incluse bien qu’elle soit optionnelle. Souscrire également à la garantie protection juridique offre certains avantages. Vous bénéficierez d’un accompagnement juridique en cas de poursuite devant toute juridiction compétente.

Le prix moyen d’une assurance habitation colocation

Le tarif de l’assurance habitation n’est pas fixe. Il prend en compte plusieurs paramètres tels que le nombre de colocataires, le nombre de pièces, la surface estimée, la dépendance, le style du bâtiment, etc. Toutefois, à Paris par exemple, un appartement de 40 m² occupé par deux personnes peut valoir 11 €/mois en assurance. À Lyon, pour un appartement de 60 m² habité par trois locataires, on pourrait payer 14 €/mois. Comparez les différentes offres pour trouver le meilleur prix. Les étudiants bénéficient souvent d’avantages financiers.

Partager :