Comment Admiral Markets est devenu un des leaders des brokers modernes

1
Partager :

Admiral Markets s’est rapidement positionné comme leader parmi les brokers modernes. Voyons ce qui rend cette plateforme si attractive en passant en revue ses différents avantages par rapport à d’autres brokers, ainsi que son actualité.

Leader et compétitif

Admiral Markets est un courtier en ligne apparu en 2001, basé en Estonie et régulé au Royaume-Uni. La plateforme est, depuis, réputée pour ses spreads faibles et ses tarifs très avantageux.

A voir aussi : Comment utiliser Alvexo ?

Le broker propose une grande variété d’instruments disponibles à partir de seulement 1€ (y compris des actions) négociables à court terme et long terme. Son catalogue complet s’étend sur pas moins de 3400 actions, 370 ETFs en direct, 50 devises, 28 CFDs sur matières, 43 sur indices et 32 crypto-monnaies.

Parmi les points forts d’Admiral Markets, on se doit de citer la possibilité de placer son capital en actions et ETF en direct, et de pouvoir percevoir des dividendes une à deux fois par an. Attention tout de même à acheter sans effet levier, auquel cas, on se retrouve à investir dans des CFDs.

A lire également : Comment vendre au SRD ?

Plusieurs types de comptes sont disponibles sur la plateforme : le compte “Invest”, orienté Actions et ETF ; le compte “Trade”, plutôt généraliste ; et le compte “Zéro” pour les amoureux du Forex. Pour les débutants, un compte “à risque limité” vous empêchera d’utiliser l’effet levier.

On appréciera également le service client disponible en français, ainsi que des ressources pédagogiques très complètes pour tous les niveaux, de débutant à chevronné.

Actualités du courtier en ligne

Admiral Markets a connu une croissance importante, principalement durant le confinement. En effet, cette situation particulière a accordé plus de temps libre aux particuliers. Ce temps libre a pu être utilisé pour réfléchir à leurs épargnes, leurs placements et leur avenir financier.

De plus, la volatilité des marchés pendant la crise a engendré plus d’intérêt pour la finance de la part des populations, notamment chez les novices, désireux d’en apprendre toujours plus sur le sujet.

Combinés, ces deux phénomènes ont donné naissance à une augmentation du trafic sur les sites et les plateformes de trading. Une augmentation dont Admiral Markets a directement bénéficié.

Récemment, Admiral Markets s’est implanté en Jordanie, persévérant dans l’idée de s’étendre un peu plus au Moyen-Orient ainsi qu’en Afrique du Nord, berceau de quelques 600 millions d’investisseurs potentiels. Cette étape clé de la stratégie long-terme du courtier estonien lui aura coûté pas moins de 4 millions d’euros.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons