Découvrez les frais à prévoir pour la tenue de votre compte bancaire

104
Partager :
frais de tenue de compte

Les frais de tenue de compte bancaire sont prélevés sur le compte de chaque client pour diverses fins. Cependant, selon les banques, le montant annuel de ces frais varie. Avant donc d’ouvrir votre compte auprès d’un établissement bancaire, vous devez effectuer une comparaison afin de choisir la meilleure banque en fonction de vos besoins. Mais en réalité, combien faut-il généralement prévoir pour les frais de tenue de compte ? La réponse ici !

Que sont les frais de tenue de compte ?

Pour le CCSF (Comité consultatif du secteur financier), les frais de tenue de compte sont l’ensemble des frais prélevés par la banque ou l’établissement financier pour la gestion du compte. Sous la thématique « Gestion de compte », se cache une panoplie de services.

A découvrir également : Qu'est-ce que l'investissement dans une entreprise ?

Ainsi, les frais de tenue de compte sont prélevés par la banque lorsqu’elle émet des chéquiers ou tout autre moyen de paiement. Il peut donc s’agir d’une carte de paiement également. Ces frais servent aussi à comptabiliser les paiements et à les surveiller.

Pour faire simple, les frais de tenue de compte sont perçus par les établissements bancaires afin de lutter contre la fraude en sécurisant les opérations. De même, ils sont prélevés afin d’améliorer les services dont vous pourrez profiter en réalité.

A lire aussi : Comment faire de largent avec 100.000 euros ?

En gros, lesdits frais ne sont pas liés à un seul type de service. Par ailleurs, ils sont prélevés, que vous ayez un compte actif ou inactif.

Frais de tenue de compte : à quoi s’attendre ?

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, les banques en ligne ne prélèvent aucuns frais de tenue de compte. On ne pourrait malheureusement pas en dire autant pour les banques traditionnelles. D’ailleurs, une hausse dans les frais de tenue de compte y a été observée ces dernières années.

En outre, les frais prélevés par les banques fluctuent. Il y a autant de variabilités dans les frais prélevés qu’il y a de banques en France. Pour faciliter la tâche aux clients, le gouvernement met à leur disposition, un outil qui leur permet de comparer les offres par département.

Il vous suffit donc de vous rendre sur le site « tarifs-bancaires.gouv.fr ». La plateforme présente des données actualisées vous permettant d’opérer les meilleurs choix si tant est que vous recherchiez des banques avec des tarifs bas.

Dans les Landes par exemple, les frais de tenue de compte prélevés par le Crédit du Nord sont de 30 euros. Avec la HSBC, ils s’élèvent à 28 euros contre 25,20 euros pour la CIC. Chez la Banque Postale, ces frais sont de 16,80 euros contre 24 euros pour CM Midi Atlantique.

Même si les frais varient d’un établissement bancaire à un autre, ils ne changent pas au sein de la même banque, quels que soient les départements. Pour faire simple, les frais de tenue de compte d’une banque restent les mêmes dans tous les départements du pays.

Par ailleurs, lorsque vous ouvrez votre compte auprès d’un établissement, celui-ci est obligatoirement tenu d’indiquer les frais dans la convention de compte en banque. De même, au cas où ceux-ci évolueraient, il devra en informer le client. Ce dernier pourra donc décider s’il reste ou non.

Qu’en est-il des comptes inactifs ?

frais de tenue de compte

Les comptes inactifs sont des comptes sur lesquels aucune opération bancaire n’a été faite sur les 12 derniers mois. Contrairement à ce que vous pourriez penser, ne pas faire d’opérations sur votre compte ne vous exonère pas du prélèvement des frais.

Bien au contraire, ils sont plutôt élevés. Même une banque dont les frais s’élèvent à 16,80 euros peut prélever plus que ce montant sur l’année en cas d’inactivité. Toutefois, la législation fixe une limite de 30 euros. Ainsi, même si les frais de base n’atteignent pas ce montant, il vous sera prélevé chaque année.

Laisser un compte inactif n’est donc pas la meilleure solution pour ne plus payer des frais de tenue de compte. Pour ne plus les payer, il est judicieux de clôturer votre compte.

Peut-on baisser lesdits frais ?

Certaines banques peuvent proposer des frais de tenue de compte plus ou moins élevés dans la limite de 30 euros par an. Vous pouvez donc penser à les baisser. Cela ne relève pas de l’impossibilité. Il est donc possible de négocier avec votre banque afin de voir la faisabilité de votre projet.

Si un rabais n’est pas possible, vous pourrez changer de banque. Cependant, retenez que des frais bas ne sont pas toujours la meilleure option. Le montant que prélève l’institution financière est généralement proportionnel aux services qu’elle fournit. Ainsi, renseignez-vous sur les modalités liées aux frais avant de songer à changer votre banque actuelle.

 

Partager :