Comment aider vos enfants à acquérir un bien immobilier ?

30
Partager :

Beaucoup de courtiers immobiliers voient souvent des parents donner des cadeaux de 50 000 ou 100 000 euros à leurs enfants pour les aider à acheter leur première maison. 

Mais que se passe-t-il si vous ne voulez ou ne pouvez pas leur donner d’argent ? Vos enfants n’auront plus à attendre d’avoir économisé la caution requise : vous pouvez les aider en leur offrant un prêt familial. 

A lire en complément : Prêt pour investissement locatif, quelles sont les meilleures options ?

Les avantages d’un prêt familial

Un prêt familial permet à la banque d’utiliser une partie du capital de votre propriété en complément de son capital, pour aider à octroyer un prêt immobilier à votre enfant. Cela fonctionne parce que la banque prend une hypothèque sur le bien immobilier de votre enfant et aussi sur votre propriété, ce qui signifie qu’ils ont plus de garantie pour le prêt.

Cela permet aux enfants d’acheter plus rapidement plutôt que d’attendre des années pour économiser davantage et leur évite de devoir payer une assurance de prêt immobilier. N’oubliez pas que cette assurance est payable lorsque le prêt représente plus de 80 % du prix d’achat. Les taux d’assurance de prêt immobilier varient et peuvent facilement atteindre 10 000, 15 000 et même 20 000 euros dans certains cas. 

A découvrir également : Comment bien choisir sa SCPI

Ces garanties ne sont pas comme les garanties à l’ancienne où les parents mettaient toute leur maison en jeu. Actuellement, la garantie est limitée à un montant, par exemple 20 % du prix de la valeur de la maison de votre enfant. Par ailleurs, le prêt reste au nom de votre enfant et non au vôtre.  

L’exemple de l’achat d’une propriété de 300 000 euros   

Normalement, ils devraient avoir économisé au moins 15 000 € de dépôt auxquels il faut ajouter les droits de timbre et les frais juridiques. Et s’ils peuvent trouver une banque pour leur prêter 95 % de la valeur, ils paieraient également environ 8 500 €, d’assurance de prêt immobilier.

Comment un prêt familial peut-il aider ?

Cela fonctionne ainsi : votre enfant veut acheter une propriété pour 300 000 euros. Supposons qu’il a économisé suffisamment d’argent pour couvrir le droit de timbre et les frais juridiques. Il est évident qu’il doit emprunter la totalité des 300 000 €. 

Par exemple, vous avez un bien d’une valeur de 500 000 €. Vous pouvez leur apporter un capital de 60 000 € qui sert ensuite de dépôt. Le prêt de la totalité des 300 000 € sera au nom de votre enfant seulement et il n’a pas à payer l’assurance de prêt immobilier, ce qui lui permet d’économiser 8 500 €. Votre prêt est de 60 000 $ seulement. 

Vous devrez signer des documents bancaires, fournir des informations et votre titre de propriété à la banque et éventuellement obtenir des conseils juridiques. Toutes les banques n’autorisent pas les prêts familiaux, il vaut donc mieux consulter un bon courtier immobilier. Effectivement, toutes les situations ne conviennent pas à un prêt familial et attention, les politiques de ce dernier sont très différentes d’une banque à l’autre, donc là encore, un bon courtier trouvera celui qui convient à votre situation. 

Pouvez vous encore y avoir recours lorsque vous n’avez pas entièrement payé votre propriété ? 

Cela est possible à condition que votre prêt et le nouveau prêt pour votre enfant soient accordés par une banque et que la dette du prêt ne dépasse pas, avec votre prêt, 80 % de la valeur de votre logement. 

Comment supprimer le prêt familial  ? 

Une fois que la maison de vos enfants a atteint une valeur de 375 000 €, vous pouvez demander la libération du prêt, car votre propriété n’est plus nécessaire comme garantie. Cela prendra à peu prés 3 ans en moyenne.  

Que se passe-t-il si votre enfant ne rembourse pas le prêt ?

Si quelque chose tourne mal, la banque vend d’abord la propriété de votre enfant. Et même si cela se produisait, votre responsabilité est limitée à 60 000 € et non à la totalité du montant. Et, rappelons-le, le prêt reste au nom de votre enfant. 

Vous avez plus d’un enfant, pouvez vous avoir plus d’un prêt familial ? 

Oui, à condition que vous ayez les fonds propres nécessaires et que tout le monde emprunte à la même banque. 

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!