Quels justificatifs pour souscrire un crédit à la consommation ?

537
Partager :

Conformément à la législation française, la demande d’un crédit à la consommation nécessite l’apport de pièces justificatives pour que le dossier soit complet. Ce sont des documents importants exigés par la banque pour évaluer la solvabilité de l’emprunteur. Quelles pièces vous seront demandées pour souscrire un crédit conso ?

Le type de justificatif pour un prêt personnel ou crédit renouvelable

Le prêt personnel fait partie du crédit à la consommation. Pour l’accorder, les banques demandent des justificatifs de revenus, de domicile, d’identité et bien d’autres.

A lire aussi : Pourquoi faire appel à des courtiers pour obtenir un prêt professionnel ?

Les justificatifs de revenus

Les justificatifs de revenus englobent l’ensemble de tous les documents qui prouvent que le client peut effectivement rembourser la dette. La nature des pièces demandées dépend de votre profil (votre situation personnelle).

Selon la banque, les employés en CDI, CDD et en intérim doivent réunir leurs trois derniers bulletins de salaire, leurs deux derniers avis d’imposition et leur contrat de travail. Les avis d’imposition transmis doivent comporter les 4 volets du document. De même, le contrat de travail n’est pas nécessaire pour les travailleurs en CDI depuis plus de 6 mois.

A voir aussi : Quel âge maximum pour un prêt immobilier ?

Pour ce qui concerne les actifs non salariés, les établissements exigent souvent leurs derniers avis d’imposition, leurs liasses fiscales et leurs déclarations de revenus. Quant aux retraités, en plus du dernier relevé de caisse, les deux avis d’imposition les plus récents et l’attestation de pension sont aussi requis. Certains organismes financiers demandent un justificatif de revenu pour souscrire un mini prêt personnel, tandis que d’autres n’attendent qu’une pièce d’identité.

Le justificatif de domicile

Le justificatif de domicile permet aux établissements bancaires de connaître l’adresse du client. En fonction de la structure, vous pouvez opter pour une facture d’eau, d’électricité ou de gaz. Vous pouvez également fournir une quittance de loyer provenant d’une agence immobilière. Certains organismes acceptent aussi les factures de l’abonnement internet ou du téléphone (fixe et mobile).

Si vous êtes propriétaire d’une résidence principale, il vous sera demandé de fournir la taxe foncière de l’habitation concernée. Au cas où vous vivez chez un ami, celui-ci doit transmettre une attestation sur l’honneur signée qui prouve l’hébergement ainsi qu’un justificatif de domicile qui porte son nom.

crédit prêt créances emprunt justificatifs simulateur simulation

Les pièces justificatives pour un prêt travaux ou auto

Comme tous les autres crédits, les pièces justificatives exigées dans le cadre du prêt travaux ou auto sont indispensables pour évaluer les risques.

Le prêt travaux

Les pièces demandées dépendent de la catégorie du prêt. Pour un crédit travaux non affecté (montant inférieur à 14 990 €), l’emprunteur n’est pas obligé de fournir les détails liés à son projet. Néanmoins, il doit réunir les documents qui permettent de justifier la stabilité de sa situation financière.

Il s’agit de ses dernières fiches de paie (pour un salarié), de son dernier avis d’imposition et des tableaux d’amortissement de crédit. À la place du bulletin de salaire, un retraité doit prévoir sa fiche de pension.

En revanche, dans le cadre d’un crédit travaux affecté (montant supérieur à 14 990 €), les exigences sont nettement différentes. Les fonds accordés par l’établissement doivent servir exclusivement pour la réalisation des rénovations indiquées dans le dossier de prêt. Pour cela, vous devez transmettre les devis signés par les artisans ainsi que les factures éditées à la fin de l’ouvrage.

En ce qui concerne les justificatifs de domicile, les documents demandés sont pareils dans les deux cas. Vous devez joindre à votre dossier de crédit (affecté ou non) la photocopie de votre pièce d’identité valide, une quittance de loyer ou une facture d’électricité, d’eau ou de gaz.

Le crédit auto

Les documents exigés pour accorder un prêt auto sont pratiquement les mêmes dans toutes les structures, sauf dans quelques établissements qui réclament des pièces supplémentaires. Les justificatifs de revenus demandés sont :

  • un avis d’imposition,
  • les derniers bulletins de paie pour un salarié,
  • une attestation de la pension de retraite pour un retraité,
  • la déclaration trimestrielle de l’URSSAF pour les micro-entrepreneurs.

Vous pourrez également joindre les documents qui justifient d’autres sources de revenus si vous en avez. De plus, si vous avez déjà des crédits en cours, vous devez compléter les tableaux de remboursement qui serviront à évaluer votre taux d’endettement.

Pour votre justificatif de domicile, vous avez besoin de votre passeport ou de votre carte d’identité, d’une quittance de loyer ou d’une facture (électricité, eau et gaz). Au cas où vous souhaitiez inclure la clause de solidarité inhérente avec votre conjoint, ajoutez votre contrat de PACS ou de mariage.

Par ailleurs, pour prouver à l’établissement financier que le prêt est réellement destiné à l’achat d’un véhicule, le bon de commande ou la facture d’achat chez un professionnel est obligatoire. S’il s’agit d’une voiture d’occasion, vous devez également compléter le certificat de cession.

pièces justificatives mensualités immobilier taux financement projet

Peut-on souscrire sans justificatif de revenus ?

Le prêt sans justificatif de revenus est un crédit accordé par certains organismes sans vérifier préalablement la solvabilité du client. Les seuls documents exigés sont vos justificatifs de domicile et d’identité. Ce type de prêt permet de résoudre des problèmes urgents et son montant est souvent compris entre 100 et 5 000 €. Dans le cas d’une demande rapide, il est possible que l’emprunt soit accordé dans un délai de 24 h.

On distingue deux catégories de crédit express. Il y a celle qui nécessite l’ajout d’un justificatif d’utilisation et la seconde qui n’impose aucune limite. Si vous optez pour le premier cas, vous devez fournir les factures ou devis qui prouvent que la somme empruntée a effectivement servi pour les raisons évoquées lors de la demande. Le taux d’intérêt est plus abordable. Si vous choisissez la seconde option, l’établissement peut vous accorder un prêt, mais avec un taux d’intérêt plus élevé.

Pour choisir la meilleure offre, il est préférable de procéder à une comparaison. Il existe même des comparateurs et des simulateurs en ligne qui permettent de faire des analyses personnalisées. Le but est de vérifier les taux d’intérêt proposés par les sociétés, les formules de remboursement ainsi que les délais de réponse. Vous devez aussi comparer les frais de dossier exigés et le montant maximal accordé. Les frais de virement sont calculés selon la somme empruntée. D’ailleurs, beaucoup d’établissements ne facturent pas ces transferts quand la demande n’est pas express.

Les prêts sans justificatifs ont l’avantage d’être discrets et facilement accessibles. Les organismes prêteurs ne mènent pas des enquêtes supplémentaires. Pour faire votre demande, il suffit d’accéder à la plateforme et répondre à toutes les questions posées.

Partager :