PEA ou compte-titre : que choisir pour investir ?

12
Partager :
Investir dans l'immobilier

Vous souhaitez investir dans des valeurs immobilières ? Pour cela, deux possibilités s’offrent à vous : le PEA (Plan d’Épargne en Actions) et le compte-titre. Faut-il choisir le PEA ou le compte-titre ? Nous allons répondre à cette question dans la suite de cet article.

Compte-titre et PEA : ce qu’il faut savoir

Le PEA et le compte-titre ont le même objectif : placer de l’argent dans des actions sur le marché boursier pour générer des gains. Par ailleurs, les deux dispositifs ne sont pas identiques, ils présentent des avantages et des inconvénients différents.

A lire également : Quelle banque choisir 2020 ?

Le compte-titre ordinaire

Le compte-titre permet d’acquérir des valeurs immobilières sur le marché boursier. Il est directement lié à un compte courant qui permet d’acheter et de vendre des actions. Ce compte ne présente pas de plafond et il est possible d’en ouvrir un que l’on soit majeur ou pas.

Une autorisation du représentant légal suffit pour ouvrir ce type de compte si la personne est mineure. Il n’existe pas non plus de limites géographiques puisque le capital investi peut servir pour des opérations nationales et internationales.

A lire également : Quels indicateurs pour le scalping ?

De plus, il est possible de posséder plusieurs comptes-titre. Sur cette page, vous trouverez les meilleurs comptes-titre de l’année.

Le Plan d’Épargne en Actions (PEA)

Le PEA ou Plan d’Épargne en Actions existe depuis 1992. Il permet aux investisseurs de capitaliser sur les entreprises sur le long terme. En effet, il s’agit d’un produit d’épargne réglementé. Pour ouvrir un PEA, il faut respecter certaines conditions, à savoir :

  • être majeur ou mineur non-rattaché au foyer fiscal des parents ;
  • n’avoir qu’un seul PEA d’ouvert (il est possible d’en avoir seulement 2 par foyer, un par conjoint) ;
  • faire un premier versement (le montant minimal dépend de l’établissement bancaire) ;
  • les placements ne peuvent se faire que pour des entreprises européennes ;
  • le plafonnement des versements est limité à 150.000€ ;
  • liquidités bloquées pendant 5 ans minimum et 8 ans pour obtenir une rente.

Compte-titre ou PEA : que choisir ?

Le choix entre un PEA et un compte-titre dépend surtout de votre enveloppe fiscale, du plafonnement des fonds et de sa flexibilité. Ce qui est certain, c’est que le PEA est conseillé comme premier produit pour un investisseur débutant.

Le compte-titre est réservé aux investisseurs expérimentés. Si vous hésitez entre les deux solutions, vous pouvez toujours vous rapprocher de votre conseiller bancaire. Il pourra vous donner une réponse plus précise en fonction de votre profil d’investisseur.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons