Choisir un courtier en prêt immobilier : les points à prendre en compte

11
Partager :
Immeubles

Lorsque vous cherchez à acheter une propriété, vous devrez peut-être emprunter des fonds pour financer l’opération. Dans cette optique, vous pouvez demander un prêt immobilier en vous adressant directement à une banque ou un autre établissement de crédit. Sinon, vous pouvez envisager de faire appel à un courtier en crédit, qui connaît les tenants et aboutissants des prêts immobiliers et qui se tient au courant des derniers produits et offres. Voici les points à prendre en considération et choisir un courtier qui vous aidera à obtenir les meilleurs taux de crédit immobilier.

Faites des recherches

Soyez suffisamment prêt avant de faire appel à un courtier. Recherchez des prêts potentiels en ligne et obtenez une idée précise du type de prêt que vous souhaitez. De cette façon, vous serez en position de force pour évaluer les recommandations du courtier. Téléphonez ensuite à plusieurs courtiers en prêt immobilier pour comparer ce que chacun peut vous offrir et évaluer leurs services.

A lire en complément : Quelles sont les meilleures banques actuellement ?

Vous devez garder à l’esprit qu’un courtier n’est pas toujours l’assurance d’obtenir un meilleur taux de crédit immobilier. Un courtier n’est d’ailleurs pas obligé de vous fournir le « meilleur » ou même un « prêt de haute qualité ». Il est seulement légalement tenu de fournir un prêt « pas inapproprié ». Soyez donc prêt à examiner les recommandations de votre courtier.

Il est également important de se rappeler que les courtiers ne trouvent pas nécessairement des organismes prêteurs avec des taux d’intérêt inférieurs ou des prêts moins chers. Ils ont souvent pré-négocié des accords avec certaines banques. Donc, si vous obtenez un meilleur devis d’une banque par rapport à celui de votre courtier immobilier, envisagez de traiter directement avec la banque.

A lire également : Comment connaître ses dettes Belgique ?

Favorisez les courtiers transparents sur les prix pratiqués

Plutôt que de vous facturer leurs services, de nombreux courtiers reçoivent des commissions directement des banques selon des accords pré-négociés concernant les prêts accordés. Ainsi, faire appel à un courtier en prêt peut donc être gratuit, mais cela peut affecter la qualité des conseils qu’un courtier pourrait fournir.

Il y a également certaines sociétés de courtage qui demandent des honoraires à leurs clients. Lesquels peuvent varier selon le montant qui a été emprunté. Dans tous les cas, favorisez les courtiers qui pratiquent la transparence concernant les tarifs pour leurs services.

Vérifier les diplômes et l’expérience

Pour commencer, assurez-vous que le courtier est autorisé à vous négocier un prêt. Il doit avoir un diplôme niveau 1 via l’Intermédiaire en Opérations de Banque et Solutions de Paiement (IOBSP). En sus, vous devez vérifier qu’il est bel et bien immatriculé auprès de l’ORIAS ou Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance.

Ces deux conditions sont obligatoires pour exercer une activité de courtage. En outre, demandez à votre courtier immobilier quelles sont ses qualifications et son expérience. Il y a plus de chance qu’un courtier avec une assez longue expérience se sera constitué un réseau de partenaires plus conséquent qu’un courtier débutant.

Privilégier un courtier immobilier doté d’un réseau important

Lorsque vous choisissez un courtier hypothécaire, sachez qu’il ou elle peut travailler avec des partenaires, notamment des banques. De ce fait, choisissez un courtier doté d’un bon réseau. De cette manière, sa marge de manœuvre et de négociation sera plus importante pour vous trouver un crédit immobilier au meilleur taux.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons