​​Le bitcoin des volcans du Salvador : est-ce vraiment une avancée écologique ?

13
Partager :
Des pièces de bitcoin

La nouvelle du moment est le Bitcoin des volcans du Salvador, présenté comme une nouvelle alternative qui se veut écologique et le changement nécessaire pour rendre le Bitcoin durable.

Cette nouvelle proposition est considérée comme la vision que le président salvadorien Nayib Bukele offre aux Millennials pour trouver l’alternative qui correspond à leurs besoins.

A voir aussi : Comment fonctionne le minage ?

Toutefois, la question se pose de savoir si le bitcoin du volcan El Salvador constitue réellement une avancée écologique. Alors qu’au contraire, il peut simplement s’agir d’une proposition d’un président qui souhaite conserver les votes des jeunes.

A quoi sert le bitcoin des volcans du Salvador ?

Pour de nombreux investisseurs traditionnels, cette proposition du président salvadorien Nayib Bukele n’est qu’un effort pour conserver et même gagner des voix parmi la population jeune, car sa popularité est parmi les plus jeunes.

A lire également : Pourquoi mon compte Coinbase est restreint ?

Cependant, la proposition de Bukele est plus complexe et va au-delà de ce qu’un investisseur traditionnel peut imaginer. En fait, elle est plus conforme aux propositions vertes de pays tels que la Suède, l’Islande, la Finlande, la Lettonie, le Danemark et l’Autriche, entre autres.

Mais qu’est-ce que le bitcoin des volcans du Salvador représente réellement ?

Le bitcoin du volcan El Salvador : une alternative géothermique

L’annonce du président Bukele est intervenue dans un contexte de nouveaux changements dans le système économique de la nation salvadorienne qui envisage l’avenir des monnaies numériques comme l’arme ultime qui contribuera à l’indépendance économique du pays.

C’est pourquoi le président Bukele, lors d’une conférence de presse en juillet, a annoncé la légalité des transactions en bitcoin et autres crypto-monnaies.

Dans le même temps, il a fait valoir que sa proposition n’est pas seulement basée sur la monnaie numérique, mais qu’elle va plus loin pour répondre efficacement aux préoccupations environnementales actuelles.

Il a ainsi complété son annonce en déclarant qu’ils allaient utiliser les ressources géothermiques du Salvador en installant des générateurs qui exploiteront ce type d’énergie produite par les volcans du pays.

Bitcoin des volcans du Salvador : l’exploitation minière douce de l’environnement

La science qui sous-tend l’énergie géothermique n’est pas vraiment un mystère car, depuis de nombreuses années, elle constitue le pari durable le plus intéressant pour plusieurs pays européens.

Aujourd’hui, un certain nombre de pays européens disposent d’une infrastructure technologique complexe et étendue qui exploite les ressources géothermiques des volcans pour réduire leur empreinte carbone.

Selon les nouvelles propositions d’utilisation durable de l’énergie, on estime que l’utilisation de l’énergie géothermique équivaut à une économie d’énergie de 75 % et réduit les émissions de CO de plus de 50 %.

On estime que l’Islande tire 90 % de son énergie de ses ressources géothermiques et que son empreinte carbone est presque imperceptible pour la société. Elle répond également aux besoins énergétiques du secteur du tourisme, de la restauration et des petites entreprises.

De même, la Finlande, le Danemark, la Suède et d’autres pays ont déjà un pourcentage élevé de production d’énergie renouvelable.

Le bitcoin des volcans du Salvador : un exemple pour les autres pays

Contrairement à la Chine, qui concentrait le monopole des détenteurs avec d’immenses fermes minières qui avaient mis en échec l’industrie électrique du géant asiatique, le bitcoin des volcans du Salvador est un exemple à suivre.

Ainsi, alors que le potentiel des énergies renouvelables et principalement de la géothermie est connu dans les pays européens, le modèle du bitcoin des volcans du Salvador proposé par Bukele est plus qu’un pari.

Au contraire, le Bitcoin des Volcans du Salvador a le potentiel pour devenir un modèle pour les pays qui ont les yeux rivés sur les crypto-monnaies.

Perspectives d’avenir pour le bitcoin des volcans du Salvador

Bien qu’aucune prévision officielle n’ait été faite par les principales sociétés minières de devises numériques pour le moment, il n’est pas déraisonnable de penser que l’avenir du bitcoin des volcans du Salvador est effectivement prometteur.

Il suffit de regarder la voie énergétique tracée en Europe pour comprendre qu’il ne s’agit pas seulement d’une percée pour les énergies renouvelables, mais d’une étape nécessaire vers la durabilité économique.

L’incursion d’autres pays

Le modèle que le président salvadorien Nayib Bukele cherche à mettre en œuvre s’appuie sur l’expérience acquise par la société nationale d’énergie LaGeo.

En effet, c’est dans les installations de cette entreprise salvadorienne qu’une ferme minière a été créée pour localiser le premier équipement ASIC spécialement conçu pour le minage de crypto-monnaies.

Ainsi, la proposition de Nayib Bukele pourrait trouver une place aux oreilles de la Suisse, pays pionnier en matière d’énergies renouvelables et qui a récemment approuvé un fonds en crypto-monnaies. En outre, la banque suisse BBVA a ouvert des services de bitcoin pour tous ses clients.

De même, l’Espagne ouvre la voie à la légalisation des transactions en crypto-monnaies.

Enfin, l’Union européenne élabore actuellement des politiques visant à permettre l’incursion légale des monnaies numériques sur le marché des changes.

De cette façon, le bitcoin des volcans du Salvador a le potentiel pour être un exemple à suivre non seulement pour les pays du continent américain, mais aussi pour l’Asie et l’Europe.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons