Quels sont les différents moyens de défiscalisation en immobilier ?

134
Partager :
Quels sont les différents moyens de défiscalisation en immobilier ?

L’investissement dans l’immobilier est un choix prisé par de nombreux français qui cherchent à réduire leurs impôts tout en se constituant un patrimoine. En effet, plusieurs dispositifs permettent de bénéficier d’avantages fiscaux significatifs en investissant dans la pierre. Découvrez les principaux moyens de défiscalisation immobilière et leur fonctionnement.Investir dans le neuf avec la loi Pinel…

Investir dans le locatif meublé avec le statut LMNP ou LMP

Le statut Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP)

Le statut LMNP permet à un particulier de louer des biens immobiliers meublés et de bénéficier d’avantages fiscaux sur les revenus locatifs générés. Pour cela, il est nécessaire de satisfaire aux critères suivants :

A lire aussi : Quels sont les avantages du prêt d’accession sociale ?

  • Achat d’un bien immobilier destiné à la location meublée ;
  • Déclaration des revenus locatifs dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) ;
  • Les recettes annuelles tirées de cette activité ne doivent pas excéder 23 000 euros net disponibles, elles ne doivent pas non plus représenter plus de 50% du revenu global du foyer fiscal.

L’une des principales déductions accordées aux propriétaires au statut LMNP est l’amortissement du bien immobilier, qui vient réduire le montant imposable des revenus locatifs :

  1. Amortissement du bâti : compris entre 1,5% et 3% du prix d’acquisition selon la nature et l’ancienneté du bien ;
  2. Amortissement du mobilier : 10% par an pendant 7 ans pour les meubles, 20% par an pendant 5 ans pour l’électroménager.

D’autres déductions sont également possibles :

A découvrir également : Qu’est-ce qu’un programme loi Pinel ?

  • Frais de notaire et de garantie liés à l’achat
  • Charges de copropriété et frais de gestion locative
  • Intérêts d’emprunt ;
  • Travaux d’amélioration ou d’entretien.

Le statut Loueur en Meublé Professionnel (LMP)

Le statut LMP offre des avantages fiscaux similaires au LMNP, avec quelques différences :

  • Les recettes annuelles tirées de cette activité doivent être supérieures à 23 000 euros net disponibles et représenter plus de 50% du revenu global du foyer fiscal ;
  • L’un des membres du foyer fiscal doit être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS) en tant que loueur professionnel.

Avec le statut LMP, il est possible de bénéficier d’avantages fiscaux supplémentaires :

  1. Exonération totale de la plus-value immobilière après un détachement de 5 ans ;
  2. Exonération de l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) sous certaines conditions ;
  3. Récupération de la TVA sur les biens neufs et certaines charges.

Investir dans le neuf avec la loi Pinel

Le dispositif Pinel est sans doute l’un des plus connus et des plus utilisés pour défiscaliser en immobilier. Il permet d’obtenir une réduction d’impôts en achetant un bien immobilier neuf à usage locatif sous certaines conditions :

  • Achat d’un logement neuf ou en état futur d’achèvement (VEFA) entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2021 ;
  • Mise en location du logement pour une durée minimale de 6, 9 ou 12 ans;
  • Respecter des plafonds de loyer et des ressources des locataires déterminées selon la localisation du bien et la composition du ménage locataire;
  • Faire réaliser les travaux nécessaires pour respecter des normes énergétiques précises (RT 2012 ou label BBC).

La réduction d’impôts accordée par ce dispositif varie selon la durée de location choisie :

  1. 12% pour une durée de 6 ans ;
  2. 18% pour une durée de 9 ans;
  3. 21% pour une durée de 12 ans.

Ce taux s’applique sur le prix du bien immobilier, dans la limite de 300 000 euros et de deux logements par an.

Investir dans l’ancien avec le dispositif Denormandie

Le dispositif Denormandie, mis en place en janvier 2019, est destiné à favoriser la rénovation des logements anciens situés en centre-ville. Les conditions pour en bénéficier sont les suivantes :

  • Achat d’un logement ancien nécessitant des travaux importants (au moins 25% du montant total de l’opération) afin de le rendre habitable ou d’améliorer sa performance énergétique;
  • Mise en location du bien pour une durée minimum de 6, 9 ou 12 ans, avec respect des plafonds de loyer et des ressources des locataires similaires à ceux du dispositif Pinel;
  • Investissement réalisé entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2022.

La réduction d’impôts accordée par ce dispositif est la même que celle du Pinel :

  1. 12% pour une durée de 6 ans ;
  2. 18% pour une durée de 9 ans;
  3. 21% pour une durée de 12 ans.

Le plafond d’investissement est également limité à 300 000 euros et deux logements par an.

Partager :