3 façons d’acquérir des biens immobiliers quand on a peu de capital

41
Partager :

Malgré l’accès de plus en plus difficile à la propriété, il existe quand même des solutions pour acheter des biens immobiliers avec peu d’argent à investir. Voici pour vous trois solutions pour acheter un bien immobilier quand on a peu de capital.

Acheter un bien immobilier occupé par un locataire

Si vous voulez acheter un bien immobilier pour le louer, il est possible d’acheter un bien déjà occupé par un locataire. Ce genre de stratégie peut présenter un avantage pour vous car le prix de vente du bien est, en moyenne, diminué de 20 %.

A lire également : Est-ce intéressant d'acheter en Résidence Étudiante ?

Plusieurs facteurs influencent la décote tels que le montant du loyer, la durée du bail, le comportement du locataire, etc.

Cette option permet non seulement de devenir propriétaire à moindre coût mais apporte également en cas de prêt à la banque, l’avantage de rassurer le banquier, qui se dit que les loyers qui seront perçus dès le départ permettront de couvrir une partie ou la totalité des vos mensualités.

A lire aussi : Nettoyage d’immeuble : quand, comment et pourquoi ?

Si vous voulez acquérir votre bien immobilier sans prêt bancaire, nous vous recommandons de vous inspirer des conseils contenus dans le livre propriétaire sans riba pour savoir comment procéder.

Avant de se lancer dans l’achat d’un bien occupé par un locataire, il est important de s’assurer que ce dernier paye régulièrement son loyer et si ce loyer est aligné avec le marché et quelles sont les possibilités de réajuster ce loyer.

Au cas où vous souhaiteriez occuper le bien vous-même ou le relouer, il est recommandé d’étudier de près le bail, pour savoir quand vous pourrez donner congé au locataire.

Transformer un local commercial en logement

Avec le développement du télétravail et de la concurrence sur internet, certaines entreprises et boutiques ont délaissé leurs bureaux. Parfois, ces locaux libérés sont vacants depuis longtemps. De quoi vous laisser une bonne marge de négociation.

Des arguments tels que le manque de luminosité, les nuisances sonores en raison du passage dans la rue ou dans la cour, la sécurisation à réaliser pour protéger le bien contre les cambriolages, etc., peuvent vous aider à obtenir une décote auprès du vendeur.

Surtout dans les grandes villes où le marché immobilier est tendu et caractérisé par peu de biens à vendre et des prix en hausse, il est intéressant de transformer un local commercial en logement.

Un intérêt de taille se trouve dans le fait que beaucoup de locaux commerciaux ont un sous-sol qui vous permettra de faire de votre logement un souplex.

Profiter des ventes aux enchères

Lors de ventes aux enchères, il est possible de trouver toutes sortes de biens, parfois à des prix attractifs : maison, appartement, parking, immeuble, entrepôts, locaux commerciaux, terrains, etc.

Certains biens sont des propriétés de l’Etat (casernes, gares, terrains…), d’autres sont mis en vente parce que leur propriétaire est décédé et n’a pas de successeur, et d’autres encore proviennent d’une saisie immobilière en vue d’un remboursement de dettes. Certains ont été occupés tandis que d’autres sont en cours de construction ou neufs.

Par le biais d’enchères dégressives, il est possible de s’en tirer avec un bien qui coûte entre 10 et 30 % moins que sa valeur du marché.

Par contre, si cette option est celle qui vous intéresse, veillez à bien vous renseigner au préalable sur les frais qui s’ajoutent au prix d’adjudication, pour être sûr au final de faire une bonne affaire.

Partager :