Où placer son argent pour ne pas payer d’impôts ?

26
Partager :

Bien que le paiement des impôts soit vu comme étant le devoir de tout bon citoyen, il arrive que ça soit difficile pour d’autres. En effet, il existe plusieurs moyens vous permettant d’effectuer des placements de vos fonds pour vous mettre à l’abri du paiement en moins ou pas du tout des impôts. Cet article vous fera donc le point sur quelques idées de placement qui vous facilite la vie.

Constitution d’une épargne retraite

Pour vous constituer une épargne retraite, vous pouvez faire recours au PER. C’est en effet un produit d’épargne retraite vous permettant de placer un capital donné à partir d’une certaine période jusqu’à votre départ à la retraite. L’avantage principal est que les différents dépôts que vous ferez sont pour ne dire entièrement déductibles des impôts sur le revenu.

A lire en complément : Comment bien choisir sa SCPI

La seule contrainte pouvant constituer un frein pour ce programme serait qu’en cours de route vous faites des retraits de ces dépôts pour une raison ou une autre. Ainsi, les déductions des impôts peuvent prendre la forme de 10% de vos revenus professionnels de l’année précédente. Dans le cas contraire, il correspond à 32909 euros en 2022. Le plafond qui vous sera appliqué est donc le montant le plus élevé de ces critères.

Investir en bourse

Quand on parle d’investir en bourse, cela renvoie à l’idée d’épargne à long terme. Vous pouvez vous référer à un plan d’épargne en action (PEA) par exemple. Le plan d’épargne en action vous donne la possibilité de placer vos fonds dans le but de les fructifier sans payer les impôts. Il confère à son titulaire le pouvoir d’investir en bourse en achetant des actions, des obligations, des titres de participation, etc.

A lire aussi : Combien de temps pour un virement bancaire ?

Ce qui attire l’attention ici, c’est la différence. En effet, après une durée de cinq ans au minimum de détention, les plus-values issues de la revente de vos différentes possessions sont en totalité exonérées d’impôt. L’inconvénient de cet investissement est qu’en cas de retrait de cette somme avant la durée requise vous ne pourrez plus bénéficier d’un quelconque avantage fiscal et votre PEA se ferme dans l’immédiat.

Les livrets non imposables

Ces livrets sont les plus utilisés en France. Ce titre se justifie par le fait que grâce à eux vos fonds sont en route sécurité et ils sont disponibles à tout moment. Il vous est recommandé pour un placement de précaution mais ne l’est pas si vous envisagez de bénéficier d’un rendement plus important. Ainsi, vous distinguez:

Le livret A

Il est accessible à tout le monde. Le fait qu’il soit très facile à utiliser est un atout, il serait dommage de ne pas en profiter en ne l’ayant pas. Si vous êtes détenteur d’un livret A, soyez tranquille, vos fonds vous seront disponibles à tout moment. En plus ils sont sans frais et seront dispensés du paiement des impôts sur le revenu. C’est l’État qui se charge de la fixation du taux d’intérêt et il est estimé le 1er janvier à 1%.

Le LDDS

Quant à lui, c’est un produit d’épargne rémunéré. Les fonds sont également disponibles à tout moment. Le plafond du LDDS est fixé à 12000 euros. En effet, comme le livret A son taux d’intérêt est de 1% et il est aussi dispensé du paiement des impôts ainsi que les prélèvements sociaux.

Partager :