Comment bien se servir du crowdfunding ?

20
Partager :

Le financement est souvent une réelle limite pour mener à bien des projets d’une certaine envergure. Les solutions envisageables pour acquérir le budget nécessaire à la conduite de diverses activités sont pourtant assez diverses. De nombreuses personnes s’intéressent aujourd’hui au crowdfunding.

Cela va de soi puisque ce type d’investissement est avantageux aussi bien pour l’investisseur que pour le porteur de projets. Découvrez tout l’intérêt du crowdfunding ainsi que les moyens d’en tirer les meilleurs bénéfices !

A lire en complément : Prélèvement Remisereduc : à quoi correspond ?

Les formes de crowdfunding

Encore appelé financement participatif, le crowdfunding est une nouvelle forme d’investissement qui rapporte tous les mois. En remplacement aux outils et circuits de financement traditionnel, il fait appel à des ressources financières auprès d’une communauté. Il permet à ses membres de financer tous les types de projets sans exception.

Le crowdfunding s’adresse à tous, mais il est beaucoup plus approprié aux PME, aux jeunes entreprises innovantes, aux créateurs et aux repreneurs d’entreprises.

A voir aussi : Quelles sont les choses essentielles que l'argent ne peut pas acheter ?

Il est très adapté aux acteurs qui ont du mal à mobiliser les fonds nécessaires à l’accomplissement de leurs projets via les modes de financement traditionnels. Il existe trois principales formes de crowdfunding à savoir : le don, le prêt et l’investissement.

Le don

Le don peut être avec ou sans contreparties non financières. C’est-à-dire que l’investisseur, donateur dans ce cas, finance une partie ou la majorité du projet sans rien attendre en retour. Il peut toutefois recevoir une récompense symbolique.

Les dons reçus peuvent être utilisés pour consolider les fonds propres, créer un effet de levier sur d’autres financements ou encore tester le marché afin d’avoir une idée de l’accueil réservé à ses produits.

Le prêt

Le prêt est très similaire au fonctionnement d’une banque. L’investisseur finance le projet sous forme de prêt qu’il récupèrera dans un délai imparti. On distingue trois catégories de prêts : avec intérêts, sans intérêt et en mini bons. Ils ont une durée maximale de 7 ans et sont plafonnés par catégories. Ils permettent en général de régler des dépenses qui n’ont pas été prises en compte par les banques.

L’investissement

On distingue 3 types d’investissement : en obligations, en capital, contre royalties. L’investisseur est rémunéré respectivement sous forme d’intérêts, de dividendes et de commissions sur le chiffre d’affaires. Grâce à cette forme, il est possible de financer le développement d’un projet à caractère innovant ou non.

Les étapes à suivre pour investir dans le crowdfunding

Malgré la simplicité du processus d’investissement, il est nécessaire de suivre certaines étapes. Tout se passe souvent en ligne et ne requiert pas de lourdes formalités ou démarches complexes. Il existe des guides qui rendent La finance accessible pour tous. Ils permettent d’approfondir ses connaissances sur le sujet.

La première étape du processus d’investissement consiste à choisir la ou les plateformes de crowdfunding adéquates. Pour cela, il est conseillé de tenir compte des diverses formes d’investissement proposées, de la fiabilité de la plateforme et des types de projets disponibles.

Pour la seconde étape, il est question de créer un compte. Cela se fait généralement en peu de temps et sans frais. Certaines pièces justificatives peuvent toutefois être demandées. Un premier dépôt compris entre 20 et 1000 euros est aussi nécessaire quelquefois.

Il est alors possible d’accéder à certaines informations sur différents projets dans le but d’y investir. Le choix des projets est la dernière étape pour investir dans du crowdfunding. Il est nécessaire de s’assurer de la rentabilité des projets pendant cette sélection.

Pour cela, l’investisseur doit bien se renseigner sur l’historique, les objectifs, les états financiers des entreprises et le rendement du projet. Répartir les fonds sur différents projets donne généralement plus de chances de rentabilité.

Partager :