Traduction financière : quelques conseils pour bien traduire vos documents

12
Partager :

La traduction financière doit être réalisée avec une précision parfaite car elle représente un enjeu important. Il existe certaines listes de contrôle dont certains critères qu’il faut connaître pour réaliser une traduction financière de qualité. Les clients peuvent vouloir obtenir le meilleur service le plus rapidement possible. En outre, il est toujours aussi important de trouver un partenaire qui sait comment traduire un document financier efficacement. La traduction financière est assez différente des autres types de traduction. En effet, elle comporte des chiffres et d’autres termes financiers qui doivent être compris, puis traduits avec soin.

Dans cet article, vous découvrirez 4 conseils pour réussir la traduction de vos documents financiers.

A lire également : Comment faire une procuration pour la Banque Postale ?

1. Déterminer la nature du document à traduire

Il existe de nombreux types de documents à traduire et les traducteurs utiliseront des approches différentes pour traiter chaque travail. Chaque document nécessite un traitement et des recherches différentes. Il est aussi important de conserver un ton et un style parfait grâce à certaines méthodes. Il est donc important de bien déterminer quel est le type de document à traduire : s’agit-il d’une lettre ou un bilan comptable ? Un article ou un prévisionnel ? Ou même une transcription audio de documents financier ?

2. La spécialisation du traducteur

Certaines agences de traduction ne travaillent que pour la traduction de documents dans un secteur spécifique. Il peut s’agir du domaine juridique, marketing ou financier. En effet, les traducteurs doivent spécialiser leurs services afin de créer les meilleures traductions.

A découvrir également : Solde de tout compte imposable ou non ?

Par conséquent, il est impératif de faire traduire ses documents financiers par un traducteur spécialisé en traduction financière. Il aura une meilleure connaissance du secteur et donc des terminologies à respecter et des règles à appliquer.

3. La qualité de la traduction

Il s’agit d’une question importante à se poser. Lorsque nous sommes sur le point de trouver un traducteur professionnel pour notre document, il est nécessaire de vérifier ses standards de qualité. Nous avons besoin d’une garantie et d’une méthode fiable pour réviser les produits de traduction après la traduction. Une bonne agence de traduction doit appliquer la norme ISO9001 pour offrir le meilleur service.

4. Connaître les attentes du lecteur du document traduit

En plus de s’efforcer d’obtenir un résultat de traduction parfait et utile, les clients doivent également connaître les attentes du public. En effet, il est important de s’assurer que les ingénieurs ou votre audience cible comprenne le document traduit. D’une manière générale, les lecteurs doivent également connaître l’objectif et le sens de la traduction.

5. Le délai de livraison

Il est aussi important de choisir un prestataire de traduction qui pourra livrer le document traduit dans les délais escomptés. En effet, une traduction financière doit souvent être réalisée dans l’urgence afin d’être présentée rapidement. C’est par exemple le cas des communiqués de presse, des rapports de gestions ou d’une correspondance interne.

Le prestataire choisi doit donc être capable de traduire rapidement, et ce sans renier sur la qualité du livrable. Beaucoup de prestataires peuvent livrer une traduction économique ou financière dans des délais rapides. Parfois même en moins de 24 heures. Cependant, dans la plupart du temps, ces prestataires appliquerons un forfait d’urgence.

Pour conclure

Choisir un traducteur financier pour votre document est plutôt complexe. Il ne s’agit pas de réaliser une traduction généraliste mais bien d’une traduction spécialisée avec ces codes. Seul un traducteur professionnel peut réaliser ce type de prestation. La traduction n’étant pas un milieu réglementé, il est important de prendre ses précautions avant de choisir le prestataire qu’il vous faut. Outre le tarif, regardez les délais mais aussi les domaines de spécialisation du traducteur et pourquoi pas ses références. Vous avez aussi la possibilité de lire ses avis en ligne ou de voir si celui-ci possède une certification ou non.

Partager :