Optimisez votre épargne grâce à la gestion de patrimoine

91
Partager :

Grâce à une gestion patrimoniale optimisée, vous pouvez faire fructifier davantage votre épargne. Pour ce faire, vous devez faire des choix stratégiques dès aujourd’hui. Vous devez aussi maîtriser la fiscalité applicable à vos placements (financiers et immobiliers).

Voici comment optimiser votre épargne avec la gestion patrimoniale

La possession d’un patrimoine immobilier s’avère avantageuse pour les épargnants particuliers. Cela permet en effet de générer des revenus complémentaires. Il suffit de mettre en location les actifs potentiellement rentables. En contrepartie, il faut payer l’impôt sur le revenu (de 11% à 45%) ainsi que les prélèvements sociaux (17,2%). Des charges potentiellement élevées selon le montant des revenus locatifs encaissés.

A découvrir également : Quel fournisseur d'électricité choisir pour 9kVA ?

Dans l’objectif d’alléger votre facture fiscale, vous devez adopter des stratégies de capitalisation financières. En principe, cela consiste à sécuriser les gains dans des enveloppes d’investissement à long terme. C’est notamment le cas de l’assurance-vie et du PEA (plan épargne actions). En raison, les fruits découlant de ces produits ne sont pas immédiatement imposés. De quoi alléger efficacement et durablement le poids fiscal de vos placements. En cas de besoin, consultez un conseiller en gestion de patrimoine. Vous saurez ainsi quel placement choisir avec Fortuny.

La stratégie la plus adaptée consiste à opter pour la défiscalisation immobilière. D’autant plus que les dispositifs prévus à cet effet sont multiples en France. En tête de liste, il y a notamment la loi Pinel avec à la clé un taux de réduction d’impôt maximal de 14%. Bien que le montant de cette réduction fiscale soit limité à 300 000 € par an, c’est amplement suffisant pour payer moins d’impôt en 2024.

A voir aussi : Trading en Temps Réel sur Mobile : Comment Tirer Parti de Votre Station

Notons que la loi Pinel Outre-mer offre des taux de réduction d’impôt plus alléchants, soit 20% (pour 6 ans), 23% (pour 9 ans) et 25% (pour 12 ans). C’est presque le double des taux applicables en France métropolitaine.

Sinon, vous pouvez investir dans la LMNP (location meublée non professionnelle). Grâce à cette niche fiscale, vous bénéficiez d’un abattement fiscal de 50% avec le régime micro-BIC. L’autre régime prévu, celui du réel, prévoit d’ailleurs la déduction de vos impôts sur vos charges (réelles). Vous trouverez des informations détaillées sur ces sujets sur Fortunyconseil.fr.

Quels placements privilégier en complément de la pierre en 2024 ?

Pour que la gestion de votre patrimoine soit optimale, vous devez placer votre épargne dans d’autres produits dédiés. Citons, par exemple, l’assurance-vie, le placement phare des Français. Vous pouvez ainsi accéder à des fonds euros. Bien qu’ils soient peu rémunérateurs, ceux-ci sont garantis par l’Etat. C’est tout le contraire des unités de compte (UC).

En effet, les UC sont potentiellement plus performantes. Parmi elles, figurent notamment les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Selon l’Aspim (Association Française des sociétés de placement immobilier), celles-ci affichaient un taux de distribution moyen de 4,52% en 2023. Les meilleures SCPI du marché de la pierre papier peuvent d’ailleurs atteindre un TD supérieur à 7%.

Il convient de souligner que certains contrats d’assurance-vie acceptent les parts de SCPI. De quoi supprimer la fiscalité applicable sur plusieurs années. Dans cette optique, vos dividendes sont défiscalisés jusqu’au dénouement de votre contrat. Idem en cas de rachat partiel.

Pour protéger votre capital contre d’éventuels risques, diversifiez votre portefeuille d’actifs. Il faut qu’il soit à la fois constitué de placements financiers et immobiliers. Grâce à cette approche, la rentabilité de votre placement sera optimisée.

Partager :