Qu’est-ce qu’un micro-crédit et dans quels types de situations y souscrit-on ?

91
Partager :
Qu'est-ce qu'un micro-crédit et dans quels types de situations y souscrit-on ?

Si au cours de votre vie, vous n’avez jamais eu besoin d’emprunter de l’argent, c’est que vous faites partie soit de la classe très aisée (on vous envie !), soit que vous n’avez jamais fait face à un imprévu, soit encore que vous avez peur de vous endetter. S’il est vrai qu’il vaut mieux être sûr de soi lorsqu’on contracte un crédit puisqu’on doit être en mesure de le rembourser par la suite, il ne faut pas le voir comme une honte. Aujourd’hui, nous allons parler du micro-crédit qui est probablement le moins contraignant.

Définition du micro-crédit

Comme son nom l’indique, le micro-crédit correspond à un crédit d’un faible montant. Pour être plus précis, cela va de 200 à 5000 euros. Vous pourriez vous demander l’intérêt de souscrire à un crédit de 200 euros, mais ne vous inquiétez pas, nous reviendrons dessus par la suite. Retenez pour le moment que comme les sommes engagées sont d’un faible montant, les conditions d’octroi sont également plus souples et flexibles que celles exigées pour un crédit à la consommation classique effectué auprès d’une banque.

Lire également : Quelles sont les conditions pour se faire racheter un crédit ?

D’ailleurs, un micro-crédit se fait assez rarement auprès d’une banque traditionnelle même si certaines en proposent. Vous pourrez soit trouver un opérateur spécialisé en micro-crédit, soit faire les démarches directement à l’aide d’un service d’accompagnement social. Même s’il n’y a pas de conditions de revenues définies, il est tout de même nécessaire d’avoir un projet personnel. Toutefois, il ne s’agit pas d’un prêt affecté, cela signifie qu’une fois la somme d’argent versée sur votre compte, vous pourrez en faire ce que vous voudrez.

Les situations où vous pourriez avoir besoin d’un microcrédit

Bien que le microcrédit peut être utilisé dans des situations très variées, nous avons décidé de regrouper ça en deux catégories afin de simplifier. La première concerne les urgences qui peuvent survenir au quotidien et la seconde les opportunités pour s’insérer socialement. Notez que ces catégories ne sont pas étanches, certains cas de figure pouvant faire partie des deux à la fois.

A lire en complément : Quelles sont les meilleures banques actuellement ?

Les urgences qui nécessitent de réaliser un micro-crédit

Malheureusement pour nous, la vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille et ce genre d’évènements peuvent survenir n’importe quand.

  • Chat qui tombe malade et qui doit être soigné en urgence auprès d’un vétérinaire (en cas d’opération, cela peut vite atteindre plus de 200€).
  • Accident domestique qui nécessite une prise en charge rapide.
  • Voiture dont on se sert pour se rendre au travail qui tombe en panne.
  • Panne d’électricité nécessitant l’intervention d’un électricien compétent.
  • Etc.

Vous constaterez que dans ces différents cas, les sommes engagées ne sont pas énormes (moins de 1000€), un microcrédit est donc adapté.

Les opportunités permettant de s’insérer socialement

Si le microcrédit est un type de crédit qui a été mis autant en avant ces dernières années, c’est pour son objectif vertueux de favoriser l’insertion sociale et professionnelle. Voici quelques exemples parlants.

  • Le financement du permis de conduire pour obtenir un emploi.
  • Le financement d’une formation professionnelle reconnue.
  • L’achat de matériel spécifique pour exercer son activité professionnelle.
  • L’achat d’un costard-cravate pour être bien présenté durant un entretien.
  • etc.

Là encore, les cas sont nombreux et ne nécessitent pas toujours l’utilisation d’une grosse somme d’argent. Il faut donc voir le micro-crédit comme un coup de pouce qui permet de débloquer facilement certaines situations contraignantes.

Partager :