Assurance habitation : les différents types d’assurance et leurs prix

30
Partager :
assurance habitation

Pour protéger les habitants d’un logement et les biens matériels qui s’y trouvent, il est indispensable de souscrire une assurance habitation. Grâce aux garanties qu’elle propose, elle vous permet généralement de bénéficier des couvertures nécessaires et d’une indemnisation en cas de sinistres. Il en existe de différents types et les prix peuvent varier en fonction de plusieurs paramètres. Plus de détails ici.

L’assurance habitation destinée aux propriétaires

Tout propriétaire de logement doit souscrire une assurance habitation. Cette dernière doit comporter au minimum deux garanties : celle de la responsabilité civile et celle des dommages sur les biens.

A lire également : BTP : faut-il de l'expérience pour être assuré ?

La première permet de protéger le propriétaire s’il y a dégâts causés à un tiers. La seconde quant à elle, assure une couverture aux biens surtout pour les cas de vols, d’effraction, de catastrophes naturelles, de vandalisme, etc. Il existe bien évidemment des options complémentaires pour une couverture optimale du logement et de tout ce qui s’y trouve, biens comme personnes.

Dans le cas d’un propriétaire non occupant, il existe des formules spécifiques. Vous pouvez ainsi opter pour une protection du bâtiment, des meubles et même des loyers. Selon le choix et l’assureur, vous aurez parfois besoin de remplir certaines conditions.

A découvrir également : Si vous avez des doutes, demandez conseil à un expert en assurance professionnelle avant de signer un contrat

D’après les chiffres récents, notez que le prix de cette forme de couverture en 2023 varie entre 180 euros par an pour un appartement à 250 euros par an pour une maison.

L’assurance habitation pour locataires

Lorsque vous êtes locataire, la loi vous oblige à souscrire une assurance habitation. Ce faisant, vous protégez le logement et vous pouvez bénéficier d’une couverture pour les dégâts provoqués. Il existe également des garanties optionnelles que vous pouvez ajouter dans votre contrat.

Vous avez par exemple la possibilité de prendre une formule qui vous offre une indemnisation en cas de dommages causés au voisinage. Aussi, vous pouvez choisir une option qui couvre vos biens des vols et autres dégâts qu’ils peuvent subir lors d’une effraction.

Quant au prix de cette assurance habitation, sachez que cette couverture coûte en moyenne 250 euros par an. Un prix qui en fonction de la compagnie d’assurance et des caractéristiques du logement peut changer.

La formule pour les étudiants

L’assurance habitation est une obligation pour les étudiants qui ont loué un logement. Elle doit comporter la garantie des risques locatifs permettant de couvrir les dommages occasionnés à l’habitat pendant son occupation.

Outre cette couverture, il est conseillé d’ajouter bien d’autres options telles que la responsabilité civile. Pour une protection maximale, il est même possible pour l’étudiant de choisir une formule multirisque habitation.

Il faut noter que si le logement est meublé et ne constitue pas une résidence principale, l’étudiant n’est pas obligé de souscrire à une assurance.

Le prix d’une assurance habitation pour étudiant est en moyen compris entre 6 et 11 euros par mois.

L’assurance habitation à l’endroit des colocataires

assurance habitation

Dans le cadre d’une colocation, il est très utile de prendre une assurance logement. D’ailleurs, il est obligatoire que l’un des colocataires souscrive tout au moins à une garantie qui couvre les dommages sur l’habitation. Bien évidemment, il est possible de choisir plus d’options pour une meilleure protection des occupants.

Pour avoir une assurance en tant que colocataire, vous devez payer au moins 10 euros par mois.

Les facteurs influençant le prix des différents types d’assurances habitation

Il convient d’attirer l’attention sur le fait que le prix d’une assurance, peu importe le type, dépend de plusieurs paramètres.

La région

Le prix d’une assurance habitation à Paris n’est pas le même à Nantes. Le lieu de résidence impacte de manière considérable la cotisation fixée par la compagnie.

Les garanties souscrites

Plus vous en choisissez, plus vous devez mettre la main à la poche. Si vous prenez juste les garanties de base, vous n’aurez généralement pas à payer une grosse somme, mais vous bénéficiez de moins de couvertures. Si par contre, vous optez pour les formules multirisques, le montant à débourser pourrait être considérable.

La valeur du logement et sa superficie

L’assurance des habitations ayant une valeur importante est plus chère que celle des logements dont le coût est moindre. La superficie aussi est prise en compte pour établir le prix de la cotisation. Plus l’espace habitable est grand, plus élevé est le montant que l’assuré doit payer.

La liste n’est pas exhaustive. Au regard de tout cela, il n’est pas possible de définir un prix fixe sur chaque type d’assurance. Toutefois, vous pouvez procéder à une comparaison des montants proposés par les différents prestataires.

Pour cela, vous avez juste à vous connecter à un comparatif en ligne. Par la suite, vous devez fournir les informations nécessaires telles que la région et les garanties désirées pour obtenir des propositions de prix.

Partager :