Quelle est la différence entre rachat de crédit consommation et rachat de crédit immobilier ?

415
Partager :

Gérer plusieurs dettes et prêts peut être accablant et il n’est pas rare d’avoir l’impression d’être noyé sous les mensualités et les taux d’intérêt. C’est là que le concept de rachat de crédit entre en jeu, offrant une bouée de sauvetage aux personnes à la recherche d’une stabilité financière et d’un soulagement.

Mais quelle est la différence entre le rachat de crédit à la consommation et le rachat de crédit immobilier ? Dans cet article, nous allons décomposer ces deux stratégies financières, explorer leurs avantages et vous aider à prendre une décision éclairée sur celle qui vous convient le mieux.

A lire aussi : Comment épargner pour le voyage de vos rêves ?

Le rachat de crédit à la consommation :

Pour distinguer le rachat de crédit consommation de celui immobilier, il faut comprendre ce que cela implique :

Le rachat de crédit à la consommation est un outil financier par lequel une banque reprend l’ensemble de vos dettes à la consommation existantes et les remplace par un seul prêt plus facile à gérer. Cette opération a pour but de simplifier vos obligations financières et présente deux avantages importants :

A voir aussi : Ouvrir son compte chez Boursorama Banque : pourquoi est-ce recommandé ?

  • La facilité de gestion : Avec un rachat de crédit, vous consolidez tous vos prêts à la consommation en un seul, ce qui se traduit par un taux annuel effectif global (TAEG) et une durée de remboursement unique. Cela simplifie votre vie financière.
  • Des mensualités plus faibles : La consolidation de dettes prolonge souvent la durée du prêt, ce qui réduit automatiquement vos remboursements mensuels. Toutefois, il est essentiel de noter que cela peut augmenter le coût total de l’emprunt à long terme.

Prêts à la consommation pouvant faire l’objet d’un rachat :

La plupart des prêts à la consommation peuvent être inclus dans une opération de restructuration de dettes :

  • les prêts personnels
  • Les crédits affectés
  • Les prêts étudiants garantis par l’État
  • Les prêts hypothécaires inversés
  • Microcrédit personnel
  • Prêts à l’amélioration de l’habitat
  • Crédit renouvelable
  • Location avec option d’achat (LOA)

Le montant d’un crédit à la consommation varie généralement de 200 € à 75 000 €, avec des durées allant de 3 mois à 15 ans. Petit détail intéressant : si vous choisissez d’ajouter votre prêt immobilier à votre opération de rachat de dettes, la durée maximale peut être allongée de 15 à 25 ans.

Pourquoi demander un rachat de crédit à la consommation ?

Les personnes recherchent un regroupement de crédits à la consommation pour différentes raisons, notamment :

  • Réduire les mensualités : L’objectif premier est souvent de réduire les mensualités, ce qui permet de disposer d’une marge de manœuvre financière et d’éviter le surendettement.
  • Consolider des prêts et obtenir des liquidités : certaines personnes profitent de cette occasion pour consolider leurs prêts et obtenir des liquidités supplémentaires à d’autres fins, par exemple pour financer des travaux de rénovation ou des voyages.
  • Obtenir de meilleurs taux d’intérêt : Le changement de banque lors d’un rachat de crédit permet parfois d’obtenir des taux d’intérêt plus favorables.

Rachat de crédit immobilier :

Le rachat de crédit immobilier est une opération financière qui consiste à solliciter un établissement financier concurrent pour reprendre un ou plusieurs crédits immobiliers que vous êtes en train de rembourser. Cette stratégie est particulièrement intéressante lorsque vous avez un prêt hypothécaire existant avec un taux d’intérêt élevé et que les taux hypothécaires du marché sont orientés à la baisse.

Le rachat d’un crédit immobilier vaut-il la peine ?

Avant d’envisager le rachat d’un prêt immobilier, il convient d’évaluer les facteurs clés suivants :

  • Durée restante du prêt : La durée restante de votre prêt actuel devrait être plus longue que la durée expirée. Cette stratégie est particulièrement avantageuse au cours des premières années de votre prêt, lorsque la différence entre les paiements mensuels peut couvrir les pénalités et les coûts associés.
  • Prêts éligibles de longue durée : pour que le rachat soit intéressant, les prêts doivent avoir une durée de vie assez longue, car la plupart des intérêts sont payés au cours des premières années.
  • Un capital restant dû important : Votre capital restant dû doit être important, généralement au moins 50 000 euros. Ce montant inclut les coûts liés au rachat du prêt, tels que les frais de dossier, les frais de garantie, les pénalités de remboursement anticipé, etc.
  • Différence de taux d’intérêt : La différence de taux d’intérêt entre votre prêt actuel et le nouveau taux doit être substantielle, généralement d’au moins 0,7 à 1 point, pour garantir les gains financiers. Ce différentiel de taux est analysé sur la durée restante du prêt.

En conclusion, si le rachat de crédit à la consommation et le rachat de crédit immobilier visent tous deux à améliorer votre situation financière, ils répondent à des objectifs différents et ont des considérations qui leur sont propres. Le rachat de crédit à la consommation simplifie votre vie financière et réduit les mensualités, ce qui le rend idéal pour ceux qui recherchent un soulagement immédiat.

En revanche, le rachat de crédit immobilier permet de réaliser d’importantes économies à long terme et s’avère particulièrement efficace lorsqu’il s’agit de refinancer un prêt hypothécaire dont le taux d’intérêt est élevé.

Partager :