Pourquoi un plombier-chauffagiste doit-il avoir une bonne protection décennale ?

32
Partager :

La loi impose à tous les professionnels du bâtiment ayant la qualité de constructeur de souscrire une assurance décennale pour leur activité. La protection décennale leur permet d’être couverts en cas de sinistre responsable, et de couvrir également leurs clients. En tant que plombier-chauffagiste, au regard de la nature de vos interventions, vous devez souscrire une assurance décennale. Quels risques pouvez-vous couvrir à la faveur de cette assurance ? Comment la mettre en œuvre ?

Les risques que peut couvrir une assurance décennale pour un chauffagiste

Le plombier-chauffagiste est un artisan intervenant sur un bâtiment afin de mettre en place les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. Son travail consiste à faire usage des aménagements existants dans le but de raccorder les systèmes. Ainsi, il utilise les tuyauteries, les canalisations et même les circuits électriques, étant donné qu’il peut aussi être électricien. Ses interventions peuvent être réalisées à l’intérieur comme à l’extérieur du bâtiment et font partie du second œuvre. Elles concernent les éléments indissociables de la structure, lesquels sont du domaine de la protection décennale.

A lire aussi : Assurance au kilomètre : faites le bon choix !

En tant que plombier-chauffagiste, vous vous exposez à divers risques dans la réalisation de vos chantiers. Par exemple, il peut arriver qu’une pompe à chaleur, fixée par vos soins, se dissocie du mur et ne fonctionne plus correctement. Il en est de même du système de ventilation. Le chauffage peut également présenter des signes de dysfonctionnement. Aussi, vous n’êtes pas à l’abri des fissures dans le mur ou sol, à cause du poids du système de chauffage que vous aurez mis en place.

Vos réalisations sont enclines à d’autres risques comme :

A découvrir également : Assurance-vie « clean share » de quoi s’agit-il ?

  • la chute d’un radiateur, d’une pompe à chaleur qui nécessite que l’installation soit refaite,
  • les fuites de canalisations encastrées,
  • un raccordement mal réalisé et causant d’autres dégâts (inondation par exemple),
  • le descellement des tuyauteries,
  • un climatiseur défectueux,
  • un raccordement mal réalisé,
  • le dysfonctionnement du chauffe-eau.

Comme l’indique le site www.franceassurance.fr, la réparation de ces dommages implique un budget important, qui peut mettre en péril votre activité dans certains cas. Autant donc souscrire une garantie décennale auprès de spécialistes et sécuriser votre business.

Plombier chauffagiste protection assurance décennale

Comment s’assurer de choisir la bonne compagnie d’assurance ?

La souscription d’une assurance décennale chauffagiste est certes une obligation, il n’en demeure pas moins que vous vous devez de bien choisir votre assureur pour prétendre à une protection optimale. Le choix de la compagnie d’assurance détermine la qualité de votre couverture et doit de ce fait être pris très au sérieux. Cela implique d’analyser plusieurs paramètres.

Le premier est l’ancienneté de la compagnie d’assurance en matière d’assurance décennale. En recourant à un prestataire expérimenté dans les contrats d’assurance décennale, vous êtes sûr de signer un contrat sérieux qui tient compte des réalités de votre métier de chauffagiste. L’ancienneté de l’assureur concernant la décennale est aussi essentielle pour une indemnisation rapide.

Le second paramètre concerne les garanties que l’assureur propose dans le contrat. Elles doivent être adaptées et intégrer idéalement la responsabilité civile professionnelle. En outre, un assureur qui propose la protection juridique dans votre contrat est assurément à prendre au sérieux.

Si le coût de votre assurance décennale doit rester raisonnable, il ne devrait pas non plus être trop bas. Une compagnie d’assurance dont les tarifs sont trop bas est donc à éviter. Cela implique généralement une mauvaise couverture et donc un risque de devoir mobiliser de la trésorerie pour réparer les sinistres dont vous serez possiblement responsable.

Par ailleurs, avant de choisir votre assureur, vous pouvez vous rendre sur internet et lire les avis clients de cette structure d’assurance. Ciblez les sites spécialisés, lesquels mettent en ligne des avis fiables, émanant des assurés mêmes de l’assureur.

Enfin, vous pouvez comparer les offres des assureurs en utilisant un comparateur d’assurances décennales en ligne.

Sur quels facteurs s’appuie l’assureur pour fixer votre tarif ?

Le tarif proposé par votre assureur dans votre contrat d’assurance est établi en fonction de plusieurs considérations :

  • le chiffre d’affaires (CA) de votre entreprise de chauffagiste,
  • l’effectif et la taille de votre entreprise de plomberie et de chauffage,
  • les risques inhérents à votre activité de plombier-chauffagiste,
  • votre taux de sinistralité,
  • la compagnie d’assurance et sa politique commerciale,
  • vos antécédents en tant qu’entreprise assurée en garantie décennale,
  • votre expérience et votre niveau de qualification professionnelle en tant que chauffagiste,
  • vos zones d’intervention,
  • les garanties et options intégrées à votre contrat.

Considération faite de ces variables, si vous débutez en tant qu’autoentrepreneur chauffagiste, vous pouvez payer entre 1 000 et 1 600 euros par an pour être assuré en décennale. En revanche, une entreprise de chauffage plus ancienne, avec un CA autour de 500 000 euros, payera environ 5 000 euros par an comme cotisation pour sa protection décennale.

Comment déclencher son assurance décennale en cas de problème ?

Un client vous a contacté pour signaler un dommage de nature décennale sur un ouvrage réalisé par vos soins ? Dans un délai de cinq jours après cette notification, vous devez contacter votre compagnie d’assurance et lui faire part de la survenue d’un sinistre impliquant votre responsabilité. Elle dépêchera alors un expert qui constatera et estimera les dégâts.

Suite à cette estimation, si les dommages constatés sont pris en charge par votre contrat, votre assureur soumettra une proposition d’indemnisation au client sinistré. S’il l’accepte, les fonds seront alors virés sur son compte et il sera indemnisé des travaux de réparation. Quant à vous, vous n’aurez qu’à payer à votre assureur la franchise stipulée dans votre contrat d’assurance.

Chauffagiste assurance décennale

Le client peut aussi mettre en œuvre son assurance dommages-ouvrage. Dans ce cas, son assureur prendra en charge la réparation des dommages, sans délai. Ensuite, il contactera votre compagnie d’assurance pour lui notifier la survenance de dommages, afin d’obtenir un remboursement. Ces démarches s’effectuant entre les assureurs, vous n’aurez rien à faire de particulier.

Votre assureur vous notifiera la mise en œuvre d’une telle procédure, afin que vous puissiez vous acquitter de votre franchise. Du reste, si le client est couvert par une assurance dommages-ouvrage, il n’y a pas de protocole particulier pour qu’il soit indemnisé.

Partager :