L’épargne des français a bondi en 2020

4
Partager :

2020 est une année qui a vu de nombreux changements s’opérer, avec notamment la crise sanitaire, et la période de confinement qui en a découlé. Les Français, on le sait désormais, se sont massivement tournés vers l’épargne, avec une montée en flèche et des records battus sur les placements sur Livret A. Comment expliquer cela ?

L’épargne des Français pendant le confinement

Le mois d’avril 2020 a été l’occasion pour les établissements bancaires de faire le point sur l’épargne des Français. Et le résultat est sans appel : les Français ont versé au total 5,5 milliards d’euros sur leur Livret A, ne serait-ce que pour le mois d’avril 2020. Comment expliquer ce regain ? Les chiffres publiés par la Caisse des Dépôts trouvent plusieurs explications.

A découvrir également : Comment choisir un consultant en assurance ?

Avec notamment la forte chute de la consommation des ménages, les placements en épargne ont fortement augmenté. En effet, l’argent disponible et non utilisé par les particuliers durant l’intégralité de la période de confinement dans les commerces a trouvé sa destination toute choisie.

La baisse des sorties familiales et professionnelles s’est rapidement exprimée : moins de loisirs, moins de sorties diurnes et nocturnes, moins de consommation “plaisir” et plus d’essentiel. Les interactions sociales coûteuses, de manière générale, ont largement baissé durant toute la période de confinement en France.

A voir aussi : Le rachat de crédit, un outil indispensable pour votre quotidien

Toutefois, s’il apparaît évident que les Français n’ont pas souhaité investir cet argent, pourquoi le Livret A, entre autres, a-t-il connu ce regain populaire, pour un taux qui n’est pas forcément le meilleur de toute son histoire ?

Épargne et Livret A : popularité et simplicité

Nous parlons ici de collecte nette d’une somme faramineuse : 5,47 milliards d’euros collectés par les établissements bancaires proposant le Livret A. En mars 2020, soit un mois avant, cette collecte s’élevait à 2,71 milliards d’euros, contre presque 2 milliards d’euros l’année précédente au même moment d’analyse.

Oui, le Livret A est un placement simple qui ne requiert que très peu de démarches administratives. Logique, donc, de penser à faire fructifier son argent en effectuant un virement tout simple d’un compte courant vers son Livret A. 

On peut dès lors s’avancer à dire que le Livret A reste le moyen d’épargne préféré des Français, toutes générations confondues. 

Le Livret LDDS : Développement durable et solidaire

Le Livret de développement durable et solidaire a lui aussi connu une forte hausse dans ses collectes. Les Français ont fait appel à leur Livret A mais ont donc aussi souhaité se tourner vers l’économie sociale et solidaire. Leur épargne s’est exprimée avec record : avril 2020 a ainsi témoigné d’une collecte s’élevant à près de 2 milliards d’euros (1,93 milliard). 

Au total, l’épargne Livret A + Livret développement durable et solidaire des Français a atteint, pour le simple mois d’avril 2020, un total de 7,39 milliards d’euros, selon la Caisse des Dépôts. 

Épargne : les Français anticipent

Mais alors, quel est le lien entre ces deux Livrets d’épargne ? Tout simplement, le fait que ces deux placements sont entièrement défiscalisés. Bonne nouvelle: les Français ont l’œil et anticipent largement sur leurs dépenses et leur gestion financière. Avec des sommes 3 fois plus importantes que les sommes observées au même moment l’année précédente (2019), la crise a pu témoigner de l’instinct de placement des Français.

Toute crise est généralement suivie d’un regain de consommation. C’est en tout cas là l’espoir des nombreuses activités ayant été touchées de plein fouet par la crise sanitaire du Coronavirus  / Covid-19.

Cet argent, si bien sûr il n’est pas directement injecté dans l’économie sous forme d’achat et de consommation, est toutefois utilisé lorsqu’il est en placement épargne. On peut citer les activités de financement des collectivités locales et de financement du logement social. Avec un peu de chances, la France ressortira plus forte de cette crise sanitaire.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!