Le revenu locatif dans le cadre d’un portefeuille de retraite

141
Partager :

Investir dans les locations de vacances est aujourd’hui l’une des meilleures stratégies pour constituer un portefeuille de retraite. En effet, la location de biens immobiliers résidentiels vous permet d’avoir une source de revenu continue et stable. En plus, ce type d’investissement ne présente aucun risque lié à l’inflation ou à la perte de la valeur nette de votre capital. Vous souhaitez construire un patrimoine de retraite stable et diversifié ? Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier ? Découvrez dans cet article les raisons pour lesquelles le revenu locatif peut vous aider à construire un portefeuille de retraite stable.

Les revenus locatifs sont des rendements stables à long terme

Le véritable avantage de l’immobilier locatif dans la constitution d’un portefeuille de retraite est qu’il vous permet d’avoir une source de revenu à long terme. En fait, les biens locatifs fonctionnent comme la poule aux œufs d’or. Une fois que vous investissez dans une propriété de location de vacances, celle-ci commence à vous produire des revenus locatifs de manière constante.

A lire également : Quel est le montant mensuel de l'ASPA ?

Les revenus locatifs vous offrent une diversification hors du marché public

Les investissements immobiliers résidentiels, notamment l’investissement résidence tourisme, vous permettent de générer des revenus mensuels réguliers sur lesquels vous pouvez compter. Grâce particulièrement aux contrats de locations que vous allez conclure avec vos locataires, vous pouvez aisément maintenir la constance du flux de votre trésorerie. Ce qui signifie qu’il y aura plus d’argent entrant dans vos comptes d’épargne chaque mois que d’argent sortant.

Les revenus locatifs vous permettent de contrôler l’évolution de la valeur nette de votre capital 

En fait, le secteur de l’immobilier résidentiel est très florissant et les biens immobiliers s’apprécient généralement avec le temps. De ce fait, vous n’avez pas besoin de vendre des actifs, car votre capital ne dépend pas du marché boursier. Au contraire, votre bien locatif vous accordera une plus-value considérable qui augmentera au fil du temps.

Lire également : PER compte-titres du Crédit Agricole : un bon produit

Les revenus locatifs possèdent une indexation sur l’inflation

Fréquemment, certains investissements tels que le placement d’argent en banque perdent de la valeur en période d’inflation. Par contre, les investissements immobiliers résidentiels ne connaissent aucun risque lié à l’inflation. Au contraire, ils se portent bien lorsque l’argent perd sa valeur. En réalité, le secteur de l’immobilier possède une excellente couverture contre l’inflation. Par exemple, lorsque l’inflation survient, vous avez la possibilité de compenser vos pertes en augmentant vos loyers. De même, vu que l’inflation fait chuter la valeur des monnaies, vous pouvez aussi augmenter le prix d’achat de vos biens immobiliers.

L’immobilier locatif vous accorde une meilleure gestion des risques

Avec les biens locatifs, vous pouvez plus facilement contrôler la gestion et l’atténuation des risques d’investissement. En effet, il existe des assurances qui protègent votre bien locatif contre les dommages ou les désastres. Aussi, les contrats de location que vous allez conclure avec vos locataires vous permettent de réduire les risques liés au non-paiement de loyer. Ou encore, les prolongements fantaisies de séjour de vos locataires.

Les revenus locatifs bénéficient d’un traitement fiscal favorable

L’investissement immobilier résidentiel est particulièrement précieux dans un portefeuille de retraite du fait qu’il bénéficie d’un traitement fiscal spécial. D’abord, le revenu que vous tirez de votre immeuble est en général protégé d’une partie de l’impôt. En effet, il existe certaines déductions supplémentaires que la fiscalité accorde aux bailleurs.

De même, avec l’immobilier, la valeur nette de votre capital va régulièrement augmenter au fil du temps. Pourtant, vous n’avez pas à payer d’impôts supplémentaires, peu importe le flux d’évolution de la valeur nette de votre capital.

Pour conclure, il est important de mentionner que vos biens locatifs ne constitueront pas les seules sources de revenus stables d’un portefeuille de retraite équilibré. Il est donc préférable de bien planifier votre retraite. Vous devez notamment réfléchir aux différents flux de revenus passifs que vous pouvez combiner pour créer votre patrimoine de retraite.

Partager :