Quel intérêt présente le leaseback pour les entreprises ?

840
Partager :

De très nombreuses entreprises, tout particulièrement celles de taille réduite, rencontrent des difficultés pour financer certains projets. De nombreux entrepreneurs ne savent pas qu’il existe une solution assez aisée permettant de générer des liquidités : la cession-bail, appelée également leaseback. Dans le cadre de cette solution, votre entreprise cède un ou plusieurs de ses biens à une entreprise de financement qui vous laisse les utiliser comme locataire. Notre article se propose de faire le point sur cette solution.

Quels sont les grands principes du leaseback ?

En France, le terme de cession-bail est souvent utilisé pour désigner le leaseback. Cette solution de financement donne l’opportunité à une entreprise de vendre à une autre société un ou plusieurs équipements dont elle est propriétaire. La particularité se trouve dans le fait que ce nouveau propriétaire laisse la jouissance de ces biens à l’ancien propriétaire, mais cette fois-ci en tant que locataire. Cette solution présente un avantage majeur, obtenir rapidement des liquidités permettant de financer d’autres investissements, mais en conservant le bénéfice d’utiliser ses équipements. Pour des informations complètes, n’hésitez pas à vous rendre sur greenfinance.fr.

A lire aussi : Investissements métal pour mieux préparer sa retraite

Quel est le mode de fonctionnement du leaseback ?

C’est extrêmement simple et aisé. La solution de leaseback comporte deux étapes. Tout d’abord, l’entreprise propriétaire d’un bien le vend à un organisme de financement. Puis, dans un second temps, cet organisme loue ce bien pour une durée déterminée à son ancien propriétaire contre le paiement de loyers. Une fois la période de location achevée, le locataire peut restituer le bien, peut en redevenir propriétaire en levant une option d’achat, ou encore restituer le bien.

Cette méthode permet une réactivité et une flexibilité bien plus importante que l’achat classique, tout particulièrement pour les équipements qui évoluent rapidement, tels que des véhicules ou encore de l’équipement informatique, de l’outillage, etc.

A lire également : Découvrez les frais à prévoir pour la tenue de votre compte bancaire

Mon entreprise peut-elle bénéficier du leaseback ?

La solution du leaseback peut s’appliquer à toute entreprise. Il n’y a pas de condition de taille, de chiffre d’affaires, de nombre de salariés ou autres. Il existe néanmoins un critère à respecter pour avoir la possibilité d’utiliser le leaseback. L’entreprise qui souhaite l’utiliser doit dépendre de la catégorie imposable des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), de celle des bénéfices agricoles (BA) ou être assujettie à l’impôt sur les sociétés (IS).

Que faire avec les capitaux récupérés par leaseback ?

En retour de la vente de son ou ses bien(s), l’entreprise reçoit des capitaux qui peuvent être utilisés pour diverses choses :

  • Renflouer une trésorerie ;
  • Financer des investissements matériels ou immatériels ;
  • Rééquilibrer le bilan comptable ;
  • Pour obtenir des avantages fiscaux, etc.

De cette manière, grâce au leaseback, une entreprise peut se permettre de financer de nouveaux véhicules, de l’outillage, des équipements, ou encore tout bien destiné à un usage professionnel.

Le leaseback présente donc de très nombreux avantages pour une entreprise, qu’elle soit à la recherche de financement, de davantage de flexibilité dans son équipement, dans sa flotte de véhicules ou autre. De plus, le leaseback permet d’obtenir des avantages fiscaux. Gardez cette solution à l’esprit.

Partager :