La méthode du Lean Management

34
Partager :

Née au sein des industries automobiles au milieu du XXe siècle, la méthode du Lean Management est aujourd’hui mise en place dans tous les secteurs d’activités dans le but d’optimiser les performances de l’entreprise. En quoi consiste cette méthode ? A quoi sert le Lean Management et quels sont ses outils ? Explications.

Qu’est-ce que le Lean Management ?

Le Lean Management trouve sa source au Japon, plus précisément dans les usines Toyota des années 70. Pour accroître leur efficacité, les équipes étaient à cette époque encadrées par des règles d’organisation strictes et précises leur permettant d’éviter tous les temps morts et les tâches superflues. L’usine accroissait ainsi sa productivité et sa compétitivité. La méthode du Lean Management telle qu’on la connaît aujourd’hui est donc inspirée de ces méthodes de travail japonaises. Formalisé par l’Institut Technologique du Massachussetts (MIT), le Lean Management vise à améliorer la rentabilité et la productivité des entreprises grâce à la mise en place d’outils de gestion et d’organisation spécifiques.

Lire également : Comment choisir son logiciel de gestion de trésorerie ?

Le Lean Management a pour but :

  • de réduire au maximum les périodes sans valeur ajoutée telles que les temps d’attente, les déplacements inutiles ou la surproduction ;
  • de diminuer la complexité des tâches ;
  • d’éliminer la non-qualité.

Ces objectifs sont atteints en permettant aux équipes de travailler dans les meilleures conditions possibles, le but ultime de la méthode étant la satisfaction totale des clients et le succès de chaque collaborateur. Le Lean Management s’appuie pour cela sur 4 grands principes : la compréhension des besoins des clients, la diminution du temps de production, la compréhension et la résolution des problématiques ainsi que l’implication et la fédération des collaborateurs.

Lire également : Comment faire un virement à la Banque Postale ?

Comment implémenter la méthode Lean Management ?

Le Lean Management s’implémente au travers de différents outils d’organisation et de gestion du travail. Parmi les outils de Lean Management les plus utilisés on peut citer :

  • La méthode des 5S : en appliquant les principes du rangement, de la rigueur et de la propreté, cette méthode permet de réduire le gaspillage de temps et d’augmenter l’efficacité des équipes grâce à un environnement de travail sain.
  • La méthode Six Sigma : centrée sur la satisfaction clients via l’analyse de sondages et de questionnaires, elle vise à améliorer la qualité et l’efficacité des processus.
  • La méthode Kaizen : il s’agit ici d’un système d’amélioration continue des processus via l’élimination progressive des obstacles.
  • La méthode SMED : dite méthode de « changement rapide d’outil », elle permet de réduire le temps de changement de série.
  • La méthode VSM (Value Stream Mapping) : en analysant la totalité des processus, cette méthode permet d’en identifier les freins.
  • La méthode Kanban : elle vise à améliorer la gestion des stocks.
  • Le management visuel : le but de cet outil est de partager l’information pour résoudre des problématiques existantes.

Les outils du Lean Management sont complémentaires et utilisés dans une démarche d’expérimentation, d’ajustement et d’amélioration continue. Leur mise en place au sein de l’entreprise mènera à une efficacité croissante. Le Lean Management fait donc définitivement partie des solutions à mettre en place pour booster ses performances.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons