Créer son entreprise en quelques étapes

4
Partager :

La création d’une entreprise constitue un projet de longue haleine requérant réflexion et préparation. Avoir une bonne idée n’est pas suffisant, la conception d’un plan solide est également nécessaire. En effet, créer votre entreprise vous demande du temps ainsi qu’un investissement financier et personnel considérable. De plus, vous devez observer plusieurs étapes nécessaires à la création d’entreprise.

Création d’entreprise : les étapes à suivre

La première chose à faire avant de procéder à la création d’entreprise est de chercher « la » bonne idée. En effet, vous devez disposer de l’envie de concevoir. Vous pouvez trouver une idée dans le cadre de votre emploi actuel, parmi les nouvelles tendances, en analysant les modes de consommation et en vous renseignant autour de vous. Cependant, il faut noter que le succès de votre entreprise ne repose pas uniquement sur une bonne idée.

A voir aussi : Comment se faire de l’argent rapidement ?

La prochaine étape pour créer son entreprise consiste à analyser la compatibilité du projet avec votre situation actuelle. En effet, vous devez procéder à une analyse de votre situation personnelle afin de déterminer si le projet de création d’entreprise est compatible avec cette dernière. Pour vous aider à faire le point sur votre situation personnelle, posez-vous les questions suivantes :

  • Quelle est ma situation professionnelle ?
  • Ai-je des compétences ? Lesquelles ?
  • Comment est ma personnalité ?
  • Qu’en-est-il de ma situation familiale ?
  • Où en est ma situation patrimoniale ?

En vous posant ces questions, vous pourrez méditer sur votre changement de situation. En effet, vous devez savoir comment quitter votre emploi actuel si vous êtes salarié, ou encore s’il vous est possible d’associer votre emploi actuel avec votre projet d’entreprise. Aussi, vous pourrez réaliser que vous êtes chef d’entreprise, cette fonction entraîne des responsabilités que tout le monde ne peut assurer. En vous posant les bonnes questions, vous pouvez également réaliser votre changement de salaire. En effet, si vous démissionnez de votre emploi actuel, vous courez le risque de perdre votre principale source de revenu et les différentes allocations pôle emploi que vous allez recevoir ne seront pas à la hauteur de votre salaire habituel, ce qui peut vous léser financièrement sans un coussin.

A lire également : Création SASU : avantages et inconvénients

Vous poser les bonnes questions peut également vous aider à évaluer l’impact que votre choix de création d’entreprise peut avoir sur votre vie de famille. Il est évident que votre projet aura des conséquences sur votre famille, notamment du temps de travail rallongé, des périodes de stress intense, un côté financier moins conséquent, surtout au début de votre activité. Vous devez prendre en considération les risques encourus par votre vie de famille. L’étape de la réflexion vous permet de prendre les meilleures décisions.

S’informer par rapport à la création d’entreprise

Lorsque vous avez pris la bonne décision et que vous y avez mûrement réfléchi, vous pouvez maintenant procéder à l’étape d’information. En effet, vous devez vous informer par rapport à la création d’entreprise. Les chambres de commerce dispensent des cours qui permettent de prendre connaissance des étapes nécessaires pour la création d’entreprise.

Vous devez maintenant passer à l’étape pratique. Pour commencer, il vous faut faire une liste des choses à faire afin de vous retrouver facilement. La première chose à faire consiste à mener les actions en rapport avec votre emploi actuel, notamment la prise de congé ou si vous le pouvez l’association de deux activités et si vous ne pouvez pas, vous pouvez prendre la décision de démissionner. Ensuite, vous pouvez également parler de votre projet avec votre employeur actuel afin d’évoquer votre décision de démissionner. Puis, vous devez en parler à votre banquier, aux investisseurs ainsi qu’un expert-comptable.

Il vous faut ensuite procéder à l’élaboration de votre business plan. Afin d’élaborer votre business plan de manière efficace, vous devez réaliser une étude de marché. Puis, vous devez procéder au chiffrage de votre projet d’entreprise afin d’avoir une visibilité économique et financière. Ce prévisionnel vous permet de déterminer si votre projet est rentable. Il permet également de connaître le montant du financement qu’il vous faut afin de lancer votre projet. Ainsi, vous pourrez connaître le revenu que vous pourrez espérer grâce à votre future activité.

Les aides pour la création d’entreprise

La création d’entreprise est un projet nécessitant plusieurs étapes et qui peut paraître difficile et contraignant. Vous pouvez bénéficier de plusieurs aides, notamment une aide tout compris pour la création de votre entreprise grâce au code promo Legalstart. Ce type d’aide vous permet de procéder à la création de votre entreprise en toute quiétude grâce à l’aide de professionnels compétents.

En outre, un créateur d’entreprise bénéficie de plusieurs aides, comme l’exonération des charges sociales de manière temporaire, le maintien des allocations pôle emploi ou encore le versement d’une partie du reste des droits pôle emploi. Il existe également des organismes de soutien pouvant aider dans la création d’entreprise en accordant des prêts à taux zéro ou aussi un accompagnement. La région peut aussi fournir une aide au créateur d’entreprise, il faut vous renseigner à ce propos. En fonction de votre activité, vous avez aussi la possibilité de requérir des aides ou des subventions.

La domiciliation de l’entreprise

La domiciliation de l’entreprise est une étape cruciale dans le processus de création d’une entreprise. Vous pouvez choisir de travailler dans votre domicile tout comme vous pouvez également choisir de travailler chez vos clients. En tant qu’entrepreneur, vous avez le choix. Toutefois, il faut noter que si vous avez besoin d’un local commercial, cela risque de créer des complications et de générer des coûts annexes.

Le projet de statut de l’entreprise

Il est nécessaire de passer à l’étape du projet de statuts dans le cadre de votre création d’entreprise. Dans les statuts, des mentions ordonnées par la loi, tout comme des mentions relatives à l’organisation du fonctionnement de votre société doivent être mentionnées.

L’assistance d’un professionnel est, encore une fois, recommandée pour remplir cette étape de votre processus afin de bénéficier des meilleurs conseils. Un expert-comptable peut entrer en scène pour vous aider dans la rédaction de vos statuts dans le cas où vous aurez besoin, par la suite de ses compétences dans le cadre d’une mission de comptabilité. En outre, vous pouvez également solliciter l’aide d’un avocat qui peut prendre en charge la rédaction de vos statuts.

La préparation du dossier de création d’entreprise

Une fois que les statuts sont rédigés, la préparation du dossier de création d’entreprise peut commencer. Notez qu’une entreprise individuelle ne requiert pas de statuts. Ainsi, vous devez déposer les apports numéraires à libérer à partir de la constitution sur un compte bloqué auprès d’une banque ou auprès d’un notaire. Ensuite, vous devez déterminer les statuts définitifs et les faire émarger par tous les associés de la future entreprise. Ensuite, il vous faut désigner les dirigeants de la société et mandater une personne afin qu’elle réalise les formalités relatives à la création de l’entreprise.

La prochaine étape consiste à publier l’avis de constitution de la société dans un journal légal de votre choix. Ensuite, vous pouvez collecter un exemplaire du rapport du commissaire aux apports ainsi que toutes pièces essentielles à la constitution du dossier de création. Suite à cela, vous devez procéder à la transmission du dossier complet de création d’entreprise au greffe.

Il est possible de transmettre personnellement le dossier de création d’entreprise auprès du greffe. Toutefois, si vous êtes pris par le temps, vous pouvez aussi envoyer votre dossier de création d’entreprise par courrier. L’autre alternative consiste à vous connecter sur le site https://www.guichet-entreprises.fr/fr/ pour procéder à l’envoi de votre dossier en ligne. Il est conseillé de se rapprocher d’un notaire pour la déclaration d’insaisissabilité dans le cas où vous créez une entreprise individuelle. Cela vous permet de conserver vos biens immobiliers.

En outre, la déclaration des bénéficiaires effectifs est également obligatoire lors de la création d’une société. Cette déclaration doit être réalisée au cours de la demande d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés et cela dans un délai de 15 jours à partir de la remise du récépissé de dépôt de dossier de création d’entreprise.

Après le dépôt du dossier de demande de création d’entreprise

Une fois votre dossier complet de demande de création d’entreprise remis et validé par le centre de formalités des entreprises, cela implique que votre processus de création d’entreprise est enclenché. Ainsi, vous allez recevoir un récépissé de dépôt de dossier de création d’entreprise. Si vous avez remis un dossier complet, votre entreprise sera immatriculée de manière rapide, et vous bénéficierez de votre extrait d’immatriculation ou extrait K-bis. Un dossier manquant ou des erreurs dans le dossier fera l’objet d’un courrier qui vous sommera de procéder à la régularisation.

Dès lors que l’immatriculation de votre entreprise est effectuée, votre activité peut commencer. Il est recommandé de souscrire une assurance afin de garantir l’activité de votre entreprise. Il ne vous reste plus qu’à trouver vos premiers clients.

La création d’entreprise nécessite de suivre plusieurs étapes qui impliquent souvent une prise de décision cruciale. Un chef d’entreprise est confronté dès le balbutiement de son projet à des complications, ainsi, l’aide d’un professionnel lui permet de procéder par étape de manière efficace et rapide.

Partager :